• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Pigeonnier du château de Lacassagne

    En état périlleux, le pigeonnier de Lacassagne nécessite une restauration

    Château
    Pigeonnier/colombier
    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    pigeonnier
    missionBernSvg
    pinMapSvgST AVIT FRANDAT
    missionbern.fr
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer le pigeonnier du château de Lacassagne en urgence

    Le dôme du pigeonnier est en grande partie effondré. La petite partie subsistante, morceau témoin, est d’une extrême fragilité : son effondrement rendrait la reconstruction difficile.

    Les toiture et huisseries de l’orangerie sont dégradées. Le bâtiment attenant a vu ses toiture et charpente s’effondrer et la maçonnerie des murs et pignons est à reprendre et consolider en urgence.

    Les huisseries Sud-Ouest de la salle des Chevaliers de Malte et de la pièce au-dessus sont en très mauvais état et ne protègent plus la salle des fortes intempéries venant de l’Ouest. La tour Sud-Ouest sur laquelle elle s’appuie est fortement dégradée par le salpêtre, entraînant dans sa dégradation tout un morceau de mur du salon sous la salle et la maçonnerie de la porte-fenêtre.

    Le lieu et son histoire : le château de Lacassagne créé au XVIIIe siècle

    Le château de Lacassagne est connu pour abriter la réplique réalisée entre 1620 et 1640 de la salle du conseil des grands maîtres de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Le château se trouve dans un parc à l’anglaise créé au XVIIIe siècle. Autour de la tour-salle du XIIIe siècle se sont successivement ajoutés des éléments architecturaux. La tour ronde, sur la façade Nord-Est, contient l’escalier qui desservait trois étages (deux aujourd’hui), puis furent ajoutées au XVIIIe s. les deux tours rondes qui encadrent le corps central. A la même époque, l’ensemble est recouvert d’une toiture à comble brisé, à la Mansart, avec tuiles canal et plates. Au XIXe siècle, les deux tours sont reliées par un balcon au niveau du 1er étage. L’aile Ouest et les communs (écuries, orangerie et bâtiments attenants) délimitant la cour ont été ajoutés au XIXe siècle. Un pigeonnier en bel appareil de pierres du XIIIe-XIVe siècle, couvert d’un dôme à lanterneau du XVIIIe siècle. Ces constructions étalées sur huit siècles forment un ensemble cohérent, témoin historique et architectural du Gers.

    La mobilisation : restauration et revalorisation de ce lieu

    Actuellement, seule la salle des Chevaliers de Malte est ouverte au public et accueille également des jeunes et des écoles. L’objectif, en restaurant le pigeonnier, l’orangerie et les tours, est de redonner vie à cet ensemble de bâtiments et de proposer une visite complète du site. L’accueil d’artisans traditionnels comme des tailleurs de pierre, des forgerons (il existe une petite forge dans les bâtiments), un maréchal ferrant, un bourrelier ou des artisans travaillant le bois permettrait de mettre en place des actions de sensibilisation. L’accueil de réceptions, mariages et réunions est aussi envisagé.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 26/08/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous