PONT DU FAU À ST CHRISTOL

Le pont du Fau est un des 15 ponts qui jalonnent le chemin royal de Privas à Saint Agrève.
Le chemin royal, dit Route des Dragonnades, a été construit et aménagé en 1691, 6 ans après la révocation de l’Edit de Nantes et 2 ans après une deux mois d’agitation sur tout le territoire appelée « mouvement des inspirés ». De très nombreuses assemblées clandestines ont alors regroupé de quelques dizaines de personnes à plusieurs milliers de protestants pour écouter de jeunes prédicants et prédicantes ou prophètes leur prêchant la parole de dieu hors de toute institution. Ce mouvement s’est achevé avec un massacre de plusieurs centaines de personnes au Serre de la Palle.
Inquiets et craignant que ces évènements en se renouvellent et dérivent vers des formes violentes, l’intendant royal du Languedoc décide alors de créer un réseau routier permettant de quadriller les pays protestants.

Les devis qui ont permis de retrouver le tracé du chemin royal sont extrêmement précis ; ils décrivent le tracé, les ponts à réaliser, les caractéristiques des murs de soutènement, les ouvrages permettant de contrôler les eaux de ruissellement, les pavages à réaliser, etc.
Ils sont complétés par des prix faits passés devant notaire entre Mr Fraissine, entrepreneur d’Uzès, titulaire du marché de réalisation de la route et des maçons du Limousin qui réalisent effectivement les travaux, notamment les ponts, celui du Fau étant baillé à Jean Montagnier, Pierre Bordes et Jean Fournial.

Le chemin royal, sous le nom de Route des Dragonnades, est devenu depuis sa mise en valeur un élément fort de la mémoire du territoire qu’il traverse. Le Parc Naturel des Monts d’Ardèche a contribué à sa valorisation à travers un balisage, l’édition d’un topoguide dans une collection « coté histoire » de l’éditeur Chamina, la mise en place au temple du Fival Saint Etienne de Serre d’un espace d’exposition, et dix petits mobiliers (un sur chaque commune traversée, dont un au Pont du Fau) retraçant son histoire.

Médias

Nature des travaux

Les désordres actuels de l'édifice font craindre, à court terme, son effondrement. De plus, les parapets dégradés font craindre pour la sécurité des pomeneurs. Il est également emprunté par un tracteur pour l'exploitation d'une châtaigneraie. Suite à la restauration du pont, il est prévu de développer la fréquentation de l'itinéraire dont la promotion est un des soucis constants du PNR et des offices de tourisme.

Partenaires

  • Conseil départemental d'Ardèche




  • Communauté de communes de Val'Eyrieux




  • Patrimoine Huguenot d'Ardèche

    Didier Picheral
    2 place des recollets 07000 Privas

    Site web
    didier.picheral@wanadoo.fr

  • Les amis du Talaron

    Eliane André, présidente
    1500 route des Pizes 07160 Saint Christol
    06 43 03 74 56
    eliane.andre07@orange.fr

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vos contreparties

  • 20€
    ou plus

    une visite historique de la portion de route du pont

  • 100€
    ou plus

    La visite + un exemplaire du topoguide

  • 200€
    ou plus

    La visite + un exemplaire du topoguide + l'ouvrage de l'abbé Monge sur les inspirées de 1689 et les évènements du serre de la Palle

devenez acteur
de la fondation du patrimoine