S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Modèle anatomique équin du Docteur Auzoux à Rennes

Lauréat breton 2024 du fonds de soutien aux métiers d'arts

Modèle anatomique équin du Docteur Auzoux à Rennes
pinMapSvgRENNES - Ille-et-Vilaine
30 000
Partager ce projet

Le projet : stabiliser le modèle

Le modèle anatomique est dans un mauvais état : il présente des pièces anatomiques manquantes, une accumulation de poussière importante, de nombreux écaillages, soulèvements et lacunes, ainsi que de la corrosion sur les éléments métalliques en alliage ferreux.

Les interventions prévues ont pour objectif de stabiliser le modèle. Celui-ci sera minutieusement démonté par des conservateurs-restaurateurs, chaque pièce sera nettoyée en profondeur. Les déformations, les lacunes et les ruptures seront réparées, tandis que les zones manquantes au niveau des zones d'assemblage seront comblées. De nouvelles pièces métalliques, fabriquées sur mesure pour remplacer celles manquantes ou endommagées, seront produites et réinstallées. De plus, un traitement spécial sera appliqué sur les parties métalliques afin de ralentir le processus d'oxydation.

En plus de sa restauration, ce chantier inclura un volet de transmission du savoir-faire du métier de conservateur-restaurateur avec l’intervention d’un apprenti, d’un jeune diplômé ou d’un étudiant-stagiaire.

Une fois restauré, ce modèle anatomique constituera la pièce la plus remarquable des collections de l’Institut Agro Rennes-Angers. Il permettra aux élèves, aux étudiants, aux enseignants et au grand public de découvrir ce patrimoine scientifique, l’histoire de l’objet, de sa conception, de son usage et le travail de restauration mis en œuvre pour le transmettre aux générations futures. Il trouvera une place de choix dans les salles du futur espace muséographique qui ouvrira au public fin 2024.

  • 1851

    Création du modèle

  • Novembre 2024

    Début des travaux

  • Juin 2025

    Fin des travaux

  • Septembre 2025

    Exposition au public

Son histoire : un outil pédagogique au réalisme saisissant

Ce modèle clastique de cheval, créé par les établissements Auzoux en 1851, est un trésor d’anatomie en papier mâché. Dès le début de ses études de médecin, Louis Auzoux (1797-1880) se passionne pour les modèles anatomiques. En 1828, il ouvre sa fabrique de modèles anatomiques. À son apogée, les établissements Auzoux emploient entre 60 et 100 personnes, et leurs pièces sont exportées dans le monde entier.

Légendé et entièrement démontable, ce modèle présente avec un réalisme saisissant l’anatomie du cheval précisément détaillée. Il est composé de 127 éléments démontables, fabriqués à partir d’une combinaison de métal, de bois et de fibres végétales assemblées avec de la colle de poisson. Reproduit à une échelle de 75%, cet outil pédagogique novateur a permis à des générations d’élèves de découvrir l’anatomie du cheval, offrant ainsi une alternative à la dissection de cadavres, tout en formant les étudiants de l’École nationale d’agronomie de Rennes sur plusieurs générations.

La mobilisation : un projet sélectionné par le Fonds de soutien aux métiers d'art

Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation et Alexandre Giuglaris, directeur général de la Fondation du patrimoine ont annoncé le lancement d’un fonds de soutien aux métiers d’art en avril 2024. Pour cette première année, 15 projets ont été sélectionnés pour se partager une dotation d’1 million d’euros. Ce fonds a pour vocation de soutenir et d'accompagner des projets visant à préserver et à transmettre les métiers et l’artisanat d’art dans les territoires.

Le modèle anatomique équin du Docteur Auzoux a été récompensé comme projet exemplaire de restauration faisant appel à des métiers d’arts. Cette restauration nécessite l’intervention de conservateurs-restaurateurs spécialisés dans la restauration d’objets scientifiques. Un métier en tension en raison de la réduction des budgets alloués à la préservation de ce type de collections. Cinq personnes doivent intervenir pour restaurer un modèle de cette envergure.

Le projet recevra une subvention de 30 000 €.

Partager ce projet
Mise à jour le 05/04/2024

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org