• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Red ar Mor à Douarnenez

    Offrez une nouvelle jeunesse à ce ravissant sloup camarétois de 80 ans bientôt, en soutenant sa restauration aux côtés de l’Amicale pour la sauvegarde du Red ar Mor !

    Bateau
    Collecte en cours
    Red ar Mor à Douarnenez
    pinMapSvgDOUARNENEZ
    6 955
    6 955
    12 000

    57%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer le Red ar Mor pour faire de lui un centenaire !

    A bientôt 80 ans, le Red ar Mor a besoin de vos dons pour subir une cure de jouvence et continuer à naviguer ! Au fil des 15 dernières années la coque et le pont ont vieilli de façon préoccupante. Actuellement désarmé, le bateau fera l’objet d’une restauration auprès du chantier Tanguy à Douarnenez, entreprise familiale renommée depuis 100 ans et 3 générations dans le domaine de la charpente maritime, et qui veille depuis 45 ans sur le bateau. En mars 2021, la conservatrice des Monuments historiques a donné son accord pour ces travaux avec pour condition qu’ils laissent les aménagements du bateau inchangés.

    • 1942Construction du Red ar Mor à Camaret
    • 1953Arrivée du Red ar Mor en baie de Douarnenez
    • Été 2021Début de l’appel à dons et des travaux
    • Printemps 2022 Remise à l’eau devant le chantier Tanguy à Douarnenez

    Le bateau et son histoire : se mourant à 30 ans, bien vivant à 80 !

    Construit en 1942 au chantier Keraudren à Camaret, ce sloup caseyeur typique de l’Iroise pratique la pêche aux crustacés pendant ses 10 premières années de navigation. À l’issue d’un changement de propriétaires il quitte Camaret pour Douarnenez et navigue en plaisance dans la baie, en mer d’Iroise et même dans l’Aulne, la rivière de Châteaulin, avec très souvent des bébés et de jeunes enfants à son bord ! En 1965, il est cédé à l'Abbé Guinchard, fondateur et directeur des Cadets de la mer basés à Tréboul. Il embarque et forme de nombreux équipiers dans ce cadre.

    Mais en 1972 la navigation semble définitivement s’arrêter pour le Red ar Mor : après le décès de son propriétaire, il est désarmé et négligé. Heureusement, 3 ans plus tard la famille Philippe, très attachée à lui depuis des années, se mobilise pour le sauver. Il fait alors l’objet d’une remotorisation et d’un changement de plusieurs bordés au chantier naval Jean-Marie Tanguy à Douarnenez.

    En 1981 est créée l’association propriétaire du Red ar Mor qui œuvre pour sa valorisation et le renouveau des bateaux patrimoniaux : quand le Red ar Mor participe aux premières fêtes maritimes en rade de Brest en 1982, avec les honneurs du 2ème prix d’authenticité, le grand public est encore bien loin de s’amasser sur les quais de Brest comme ce sera le cas 10 ans plus tard lorsqu’il sera le premier à entrer fièrement à la voile pure dans la Penfeld ! Il sera par la suite mis à l’honneur en 1998 dans un article que lui consacre la revue Chasse-Marée (n°121), référence pour tous les passionnés de voile. Labellisé Bateau d’Intérêt Patrimonial depuis 2007, sa valeur patrimoniale fait l’objet d’une classification au titre des Monuments Historiques depuis 2005 .

    «
    Red Ar Mor, voilier emblématique de la baie de Douarnenez, fidèle des fêtes maritimes depuis l'origine, a aujourd'hui besoin de vous pour passer le cap des 80 ans

    Martial Guignebert, administrateur de l’association

    »
    «
    La baie de Douarnenez sans son élégante coque noire et ses emblématiques voiles oranges ? C’est inimaginable ! Alors soutenons ensemble sa restauration!

    Irène Pico-Philippe, administratrice de l’association

    »

    La mobilisation : une association mobilisée pour la restauration du Red ar Mor

    Depuis près de 70 ans l’histoire du Red ar Mor est intimement liée à celle d’une famille et d’un lieu, la baie de Douarnenez, dont il contribue à valoriser le patrimoine maritime. Mais l’association Amicale pour la Sauvegarde du Red ar Mor décide dorénavant d’aller plus loin : elle se mobilise pour sa restauration afin d’assurer la longévité du bateau et de permettre à un public plus large de découvrir la voile traditionnelle à bord de ce bateau accueillant et sûr, même avec de jeunes enfants, ou de se perfectionner aux manœuvres à la voile et aux techniques maritimes pour les plus initiés, à la seule condition d’être donateur. Ainsi le Red ar Mor partagera ce qu’il sait faire de mieux : donner du plaisir !

    Partager ce projet
    Mise à jour le 12/10/2021

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 1€

      checkmarkSvgUn grand merci !

      Pour 20€

      checkmarkSvgInvitation à la remise à l’eau du Red ar Mor ;

      Pour 50€

      checkmarkSvgSortie en mer pour une personne ;

      Pour 90€

      checkmarkSvgSortie en mer pour 2 personnes ;

      Pour 180€

      checkmarkSvgSortie en mer pour 4 personnes

      Pour 300€

      checkmarkSvgL'association pour la Sauvegarde du Red ar Mor vous offre une reproduction numérotée de l’œuvre de Fanch Moal (huile sur papier visible ci-dessus).

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous