• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Ancienne usine Badin à Gap

    L’ancienne usine Badin à Gap nécessite une restauration pour accueillir les activités de la Cinémathèque de Montagne

    Patrimoine industriel
    Projets de maillage Loto du patrimoine 2021
    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : remettre en état l'ancienne usine Badin afin de lui redonner vie

    Une dégradation de la toiture, observée ces dernières années, est à l’origine d’infiltrations d’eau fragilisant la charpente et les sols. En outre, le bâtiment est fissuré et une partie du plancher du 2e étage a brûlé. Des études géotechniques récentes ont révélé un sol meuble et il va falloir injecter de la résine dans les fondations du bâtiment existant pour les consolider et creuser des fondations plus profondes pour les extensions qui seront construites. Seule la partie hébergeant l’accueil d’artistes déjà installé sur le site a fait l’objet d’une réhabilitation. Le projet porte sur la partie non réhabilitée, celle correspondant aux bâtiments de l’usine proprement dite. La restructuration des trois niveaux du bâtiment existant s’accompagnera de deux extensions : l’une pour la salle de projection et l’autre pour le stockage et la circulation verticale (escaliers et ascenseur). Si les menuiseries et le toit seront refaits, les façades resteront "dans leur jus", afin de conserver l’esprit du bâtiment.

    • Septembre 2021Début des travaux
    • Août 2022Fin des travaux

    Le lieu et son histoire : l'ancienne usine Badin à Gap construite au XIXe siècle par Louis Badin

    L’édifice, construit en 1895 par Louis Badin, est situé à proximité du centre ville de Gap. Il abrite une ancienne usine, unique en France, de battage de la « fenasse ». Les graines issues de cette plante fourragère, de grande qualité grâce à l'air sec et à l'altitude, furent exportées dans toute l’Europe du Nord durant une grande partie du XXe siècle. Mais les agriculteurs délaissent peu à peu cette culture éreintante, au profit de l’élevage et des céréales, la production baisse, et l'usine ferme dans les années 1970. Cet édifice, à l’état de friche industrielle depuis une cinquantaine d’années, demeure l’un des derniers vestiges locaux de la mémoire du passé industriel et agricole de montagne.

    La mobilisation : réhabiliter pour faciliter la réouverture de ce lieu et accueillir les activités de la CIM

    A l’abandon depuis sa fermeture en 1970, l’édifice a plutôt bien résisté aux affres du temps. Les travaux ont pour objectif d’ouvrir au public toutes les activités de la CINEMATHEQUE DE MONTAGNE, association reconnue d’intérêt général qui a pour mission la collecte, la sauvegarde et la diffusion des films professionnels et amateurs tournés en zone de montagne depuis l'invention du cinéma. Elle s’installera dans 1 045 m² avec bureaux, fonds d'archives (10 000 films numérisés), salle de projection de 166 places, musée sur l'histoire du cinéma de montagne, espace d'exposition temporaire sur la vie en montagne et lieu de formation. Les espaces créés présenteront de hautes performances techniques tout en respectant l’âme du bâtiment qui conservera des équipements d’origine, tel le système de circulation des graines d’étage à étage. La mémoire du lieu sera également préservée grâce à la réalisation d’une visite virtuelle du site, une exposition photographique et la rénovation de machines.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 14/09/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous