S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

Usine du Pont de Seychalles à Thiers

L'usine du pont de Seychalles à Thiers nécessite une restauration grâce à laquelle des événements culturels pourront avoir lieu

Pont
Usine
missionBernSvg

© © Ville de Thiers

pinMapSvgThiers
85 000
85 000
missionbern.fr
Partager ce projet

Le projet : rénover l'usine Pont de Seychalles à Thiers

Le projet paysager comprenant la mise en valeur des bâtiments et la réhabilitation de leurs jardins doit permettre l’organisation d’expositions, de rencontres, d’animations notamment dans la cadre des Journées européennes des métiers d’art, afin de valoriser l’artisanat en lien avec la redynamisation du centre-ville. A l'heure actuelle le site n'est pas accessible au public.

  • 2ème semestre 2021

    Début des travaux

  • 2023

    Inauguration

Le lieu et son histoire : d'une usine de papeterie à une industrie de coutellerie

Située dans la « Vallée des Usines », du nom des tanneries, papeteries puis coutelleries utilisant la force hydraulique de la Durolle, et en amont du pont de Seychalles, épicentre de la cité, prisée des marchands bourgeois et colporteurs, cette papeterie date de la fin du XVIIe - début du XVIIIe siècle. L’édifice actuel date cependant du XIXe siècle.

En 1910, la papeterie est rachetée par la Société générale de coutellerie et d’orfèvrerie (SGCO) et transformée en coutellerie. La SGCO est alors un ensemble industriel et commercial d’envergure national, avec 180 salariés, et devient la plus importante usine de la vallée spécialisée dans les couverts en acier inoxydable. Elle fait de l’usine du pont de Seychalles le symbole du tournant de l’histoire industrielle de la cité, par son organisation nationale et sa politique commerciale. La SGCO cesse ses activités dans les années 1960, mais les bâtiments abritent jusqu’en 2002 l’entreprise Magnol, fabricant de produit de polissage, avant le rachat par la ville de Thiers.

La mobilisation : l'usine du Pont de Seychalles, dans un état délabré, pourra reprendre vie

Les anciens bâtiments et abords sont souvent visités et dégradés. Il convient d’empêcher l’intrusion. La toiture, reconstruite en 2009, a permis la mise hors d’eau du bâtiment principal. Les ouvertures du premier étage sont obstruées par des plaques de polycarbonate et taguées tandis que les huisseries des autres baies ont disparu. Le bâtiment détruit a laissé place à une dent creuse qui sert actuellement de parking.

Partager ce projet
Mise à jour le 23/03/2022
missionBernSvg

La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

Découvrir la Mission Patrimoine

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org