• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    VITRAUX DE LA CHAPELLE DU CESDDA TOULOUSE

    Soutenez la restauration des vitraux de la Fondation CESDDA Paulin Andrieu

    Chapelle
    Collecte en cours
    VITRAUX DE LA CHAPELLE DU CESDDA TOULOUSE

    © Fondation du patrimoine

    pinMapSvgTOULOUSE
    1 000
    11 802

    8%

    1 000

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : restauration des vitraux de la chapelle

    Le projet de restauration vise à restaurer ces vitraux caractérisés par une utilisation de vitrerie colorée aux motifs géométriques et cruciformes. Les travaux de conservation estimés à un an, impliquent un démontage des vitraux, une restauration en atelier et une repositionnement pour assurer l'étanchéité de la chapelle. Cette démarche permettra à la chapelle d'accueillir à  nouveau du public pour des représentations musicales ou pour des cérémonies religieuses. 

    • 1863

      Construction de l'Institut des jeunes sourds-muets de Toulouse par l'architecte Auguste Delort

    • 1914-1918

      Utilisation des locaux comme "Hôpital temporaire"

    • Après 1945

      Création des vitraux

    • Janvier 2023

      Début des travaux de restauration des vitraux

    Le lieu et son histoire : une chapelle dans un lieu d'enseignement spécialisé

    La Fondation CESDDA Paulin Andrieu est aujourd'hui comme à son origine, un centre d'éducation spécialisé pour dysphasiques et déficients auditifs (CESDDA), reconnue d'utilité publique depuis 1931. En 1863, un ensemble remarquable de bâtiment en briques rouges est créé  par l'architecte Auguste Delort, architecte de l'église Saint- Aubin de Toulouse pour accueillir un Institut des sourds-muets. Cette initiative est l'oeuvre de l'abbé Louis-Guillaume Chazottes et sa vocation reste inchangée depuis lors. Durant la première guerre mondiale, les lieux sont utilisés comme "hôpital temporaire" et cette fondation peut se féliciter d'avoir eu pour élève Pierre Pélissier, l'auteur du premier dictionnaire de langue des signes en France. La chapelle est partie intégrante du lieu et ses vitraux datés de l'après-guerre 1945 sont à présent fortement fragilisés par le temps et les causes environnementales.

    La mobilisation : une institution mobilisée pour son patrimoine religieux

    Cette chapelle est un espace de rassemblement pour les élèves scolarisés, le public extérieur et un lieu chargé d'histoire depuis 1863. Les vitraux fournissent une grande luminosité chatoyante au bâtiment et mérite d'être préservés. En participant à la sauvegarde des vitraux de la chapelle de la Fondation Paulin Andrieu, vos dons assurent la survie d'un patrimoine architectural et religieux de la ville de Toulouse. 

    Partager ce projet
    Mise à jour le 12/07/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    infoCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact