• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Vitraux de la Chapelle Julien Maunoir de Saint-Georges de Reintembault

    Aidez une Commune du Patrimoine Rural à restaurer les vitraux de sa chapelle déposés il y a 50 ans

    Chapelle
    Vitraux
    Collecte en cours
    Vitraux de la Chapelle Julien Maunoir de Saint-Georges de Reintembault
    pinMapSvgST GEORGES REINTEMBAULT
    29 526
    23 526
    28 246

    84%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Restaurer les vitraux de la chapelle Julien Maunoir déposés il y a 50 ans

    Les vitraux de la chapelle Julien Maunoir de Saint-Georges-de-Reintembault, petit village labellisé « Commune du Patrimoine Rural » depuis 1999, nécessitent une restauration importante.

    En 2006, l’association diocésaine de Rennes, propriétaire de l’édifice, décide d’entreprendre des travaux de restauration. Faute de moyen, les vitraux déposés et remplacés par du plexiglas dans les années 1970, n’ont pas été restaurés.
    Aujourd’hui, avec le soutien de Fondation du patrimoine et votre générosité, une nouvelle campagne de travaux est lancée pour restaurer les vitraux à l’identique. Ils seront confiés à l’atelier Henri Helmbold, maître verrier à Corps-Nuds.

    L’association diocésaine de Rennes en appelle à votre générosité, chacun de vos dons est précieux pour mener à bien cette opération de sauvegarde !

    • Dépose des vitraux et remplacement par du plexiglassannées 70
    • Première phase de travaux de restauration de la chapelle2006
    • Lancement de l’appel aux dons pour aider à restaurer les vitrauxnovembre 2016

    Les derniers vitraux existants en Bretagne de l’atelier du maître verrier Lévêque de Beauvais

    La chapelle est attenante à la maison natale du Père Maunoir, figure marquante du christianisme breton du XVIIème siècle, vénéré localement. Construite à la fin du XIXème siècle, elle était restée en l’état depuis sa construction. Le délabrement de ces deux édifices nécessitait une restauration essentielle pour éviter leurs destructions. Des travaux ont été entrepris au début des années 2000, mais les moyens de l’association diocésaine de Rennes en charge de l’opération n’étant pas suffisants, les vitraux n’ont pas pu être restaurés. Réalisés et peints à l’origine par les ateliers du maître verrier Lévêque de Beauvais, ces vitraux sont les seuls de cet atelier, encore existants en Bretagne. Il serait dommage qu’ils disparaissent.

    Un territoire soudé autour du projet

    L’association diocésaine de Rennes, le diocèse et les membres de la paroisse, sont pleinement engagés dans la restauration des vitraux de la chapelle Julien Maunoir, ainsi que dans la vie de l’édifice. Lieu de culte, la chapelle accueille ses fidèles et les visiteurs de passage lors des célébrations liturgiques, des prières à Marie et de la fête anniversaire de la naissance du Père Julien Maunoir. C’est également un lieu d’accueil et de réunions, pour la chorale, ainsi que pour la catéchèse.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 07/04/2021

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 50€

      checkmarkSvgReçu fiscal + invitation à l'inauguration

      Pour 150€

      checkmarkSvgReçu fiscal + Formule 1 + inscription sur un Livre d'or

      Pour 500€

      checkmarkSvgReçu fiscal + Formule 2 + offrande d'une statue du père Maunoir

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous