• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Bergerie de la Favouillane à Port-Saint-Louis-en-Rhône

    Restaurer la bergerie de la Favouillane à Port-Saint-Louis-en-Rhône afin de lui redonner une nouvelle utilité patrimoniale

    Soutenus par Mission Bern
    Bergerie
    missionBernSvg

    © © Ocus - Fondation du patrimoine

    pinMapSvg BERRE L'ETANG
    0
    100 000
    188 000

    Définition des montants

    Collecte terminée
    Le projet
    Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
    Partager ce projet

    Restaurer la bergerie de la Favouillane à Port-Saint-Louis-en-Rhône

    La valorisation de la bergerie passe par la préservation de l’activité agricole originelle : l’élevage ovin. Ce projet est étudié par l’association de la Maison de la Transhumance, le Parc Naturel Régional de Camargue et la Chambre d’Agriculture des Bouches du Rhône. Il intègre un volet de découverte à destination du public et des scolaires.

    La bergerie de la Favouillane au XIX siècle

    En 1831, la Favouillane est achetée par le Baron Pierre de Berthezène et rattachée au domaine du Radeau. La grande bergerie actuelle est construite au Sud-Est du mas entre 1851 et 1891. En 1972, le domaine revient au Port autonome de Marseille. La bergerie de la Favouillane est le dernier exemple de l’architecture vernaculaire camarguaise. Cet édifice à contreforts, abside et couverture de sagne (roseau) du delta, est la bergerie la mieux conservée depuis sa construction. L’édifice a une grande valeur architecturale par son unicité et le symbole historique qu’il représente de la mémoire d’une tradition disparue.

    Il témoigne de l’activité pastorale en Camargue et était occupé jusqu’en 2018. Sa forme, 50 m de long, 13 m de large et 8 m de haut et les techniques de construction utilisées, sont la combinaison d’une contrainte majeure : le vent. L’usage de contreforts latéraux permet de supprimer les piliers intérieurs et de libérer tout l’espace interne.

    Après plusieurs décennies, la bergerie de la Favouillane a besoin de vous pour revivre sous un nouveau jour.

    Aujourd’hui, 40 ans après la dernière grande opération de restauration, la bergerie est très dégradée : la couverture de sagne est extrêmement délabrée et a nécessité d’en interdire l’accès à l’éleveur occupant depuis 2019. La charpente, battue par les pluies, a été attaquée par les insectes et les moisissures. Les maçonneries et les fondations se désolidarisent sous l’effet de l’humidité et les enduits intérieurs sont attaqués. Le sauvetage de la bergerie est une urgence absolue. Une première phase de travaux doit être lancée impérativement pour sauvegarder la bergerie :

    • Réfection de la charpente avec remplacement d’éléments ;

    • Dépose et renouvellement de la couverture en sagne ;

    • Restauration du mur pignon, des murets et des contreforts ;

    • Renforcement de la cohésion des fondations ;

    • Remplacement des menuiseries.

    Les partenaires

    Mission Stéphane Bern
    http://www.missionbern.fr
    Partager ce projet
    Mise à jour le 04/07/2022
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

    Voir tous les projets

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact