S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Case créole des années 1950 à l'Entre-Deux

Découvrez le projet de restauration de cette case datant du début des années 1950

Case créole des années 1950 à l'Entre-Deux

© K. Grossman

pinMapSvgENTRE DEUX - La Réunion
30 000
Partager ce projet

Le projet : restaurer une case créole grâce à un savoir-faire ancestral

Le projet prévoit la restauration à l’identique des deux façades latérales de la case créole située au 11 rue du commerce à l'Entre-Deux, ainsi que de la façade principale et de la façade arrière à l’identique de l’existant.

Recouverte en partie de tavaillons de bois de tamarin, espèce endémique de La Réunion, avec ses auvents et lambrequins originaux, la case s’intègre pleinement dans l'architecture créole préservée du centre-ville de l’Entre-Deux.

Afin de respecter ce cachet authentique, les propriétaires font appel à un compagnon du devoir spécialisé dans la pose de ces tavaillons de tamarin en écaille de poisson, dont le savoir-faire se perpétue de génération en génération.

  • Mars 2024

    Sélection par le Fonds Métiers d'Art

  • Février 2025

    Début du chantier de restauration

  • Avril 2025

    Fin du chantier de restauration

Le lieu et son histoire : un patrimoine atypique mêlant différentes époques

Cette case créole a été édifiée au début des années 1950 pour sa famille par M. Alfred Hoarau, maire de la commune de l'Entre Deux de 1959 à 1977. Pour sa construction, une maison existante fut démontée et reconstruite sur la parcelle, comme le montrent les poutres utilisées et travaillées à la hache.

Trois phases de construction sont identifiables, la maison ayant été modifiée selon l’agrandissement de la famille commanditaire : la partie ancienne, côté rue, en bois traditionnel sur des fondations en maçonnerie de pierre et recouverte de bardeaux sur les côtés, puis la partie centrale en bois plus récent et enfin la cuisine en maçonnerie de briques à l'arrière de la maison.

La mobilisation : mettre en valeur le projet tout au long du chantier

Durant le chantier, que l'artisan mènera avec l'aide d'un apprenti en formation sur ce type spécifique de restauration, seront organisés des événements de mise en valeur du patrimoine créole.

Des visites de chantier sont à l'étude pour être proposées ainsi que des ateliers d'initiation au cannage sur meuble anciens, une autre compétence de l'artisan menuisier qui réalisera les travaux.

Partager ce projet
Mise à jour le 05/04/2024

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org