CHAPELLE NOTRE-DAME DE LA ROSE MONTELIMAR

La chapelle Notre-Dame de la Rose dans la mémoire de Montélimar

Intérêt historique

Un patrimoine historique très ancien
L’origine de la chapelle remonte au XIIe siècle comme peut l’attester le texte de Pape Lucius en l’an 1183. Dévastée pendant les guerres de religion à la fin du XVIe siècle et délaissée, Notre-Dame de la Rose ne sera relevée qu’un siècle plus tard, en 1684.

Restaurée et agrandie au XVIIe siècle
La façade est reconstruite, la voûte réparée, la toiture remontée et une sacristie est ajoutée. La façade reflète parfaitement le style du XVIIe siècle avec sa porte à linteau rectangulaire mouluré, rehaussée d’un petit entablement et d’une frise gravée de la dédicace du sanctuaire : « Rose mystica, ora pro nobis » (Rose mystique, priez pour nous).

De la Révolution au XIXe siècle
Vendue comme bien national à la Révolution, elle est acquise au XIXe siècle par une famille montilienne qui la rend au culte. Sa dernière héritière la lègue à l’échêvé de Valence en 1992

Un patrimoine vivant
Beaucoup de Montiliens l’ont visitée un jour, comme les élèves de l’ancienne école Chabrillan, ou dans le cadre des Journées du patrimoine. Depuis 1984, le culte catholique, dans la forme extraordinaire du rite romain, y est à nouveau assuré tous les dimanches et fêtes de l’année.

 

Etapes de la restauration

Une restauration indispensable

Au début des années 2000, la pérennité de l’édifice est gravement menacée. Lors des pluies, l’eau pénètre par la toiture de la chapelle. Des infiltrations d’humidité dans les murs altèrent ces derniers. Il y a des manques dans les vitraux. Un état des lieux réalisé par un cabinet d’architectes du patrimoine confirme l’intérêt patrimonial de la chapelle.

Première phase : la mise hors d’eau
La restauration des extérieurs de la chapelle est réalisée de 2014 à 2016. Les travaux portent sur la réfection totale de la toiture, des vitraux, de la cloche, des façades, le drainage périphérique de l’édifice, le nivellement du parvis de la chapelle, avec pour objectif de mettre la chapelle complètement hors d’infiltrations d’eau.

 

Ces travaux ont été réalisés grâce au soutien et aux concours financiers de :

Le Prince Albert II de Monaco
La Fondation du patrimoine

L’association La Sauvegarde de l’Art Français
La Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre
Le Diocèse de Valence
Lafarge France

Des donateurs privés

actualité
du projet

Une seconde souscription pour la Chapelle Notre-Dame de la Rose à Montélimar

La restauration intérieure de la chapelle Notre-Dame de la Rose est en projet.   Vendredi 6 juillet, l’association « Les Amis de Notre-Dame de la Rose » et la Fondation du patrimoine ont signé une n...

Médias

Nature des travaux

Nature des travaux projetés  

 Deuxième phase : la restauration des décors intérieurs de la chapelle mise hors d’eau
La réalisation de la réfection extérieure et de la mise hors d’eau de la chapelle permet maintenant d’envisager la restauration des décors intérieurs.

 -        Restauration des décors du chœur : pilastres, chapiteaux, corniche, voûte

-        Sacristie : réfection des murs, de la voûte, et de la porte

-        Nef et chapelles latérales : restauration des décors existants, piquage et reprise des enduits  

Remplacement des équipements d’éclairage et de chauffage inappropriés.

Le coût de l’ensemble du chantier est de 118 000 €.

Partenaires

  • Région Auvergne-Rhône-Alpes




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine