• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Château de Beaucamps-le-Jeune dans la Somme

    Poursuivre un projet de restauration de grande ampleur sur ce château du XVIe siècle

    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    château de beaucamps-le-jeune
    missionBernSvg
    pinMapSvgBeaucamps-le-Jeune
    missionbern.fr
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : sauver définitivement un château du XVIe siècle

    Les propriétaires actuels du château s'attellent à sa restauration depuis son acquisition en 2005.

    Après une étude préalable sur l'ensemble du site en 2008, ils commencèrent par la restauration intérieure de la porterie principale et ses deux tours en 2010. En 2017, la deuxième tranche de travaux sur l'aile d'angle et sa tour est terminée. Les travaux de maçonnerie du logis principal de 1537 ont ensuite été réalisés à partir de 2019 pour remettre une charpente et une couverture et ainsi sauver définitivement ce château du XVIe siècle.

    Les travaux sont terminés depuis la fin d'année 2020 et aboutissent à une réalisation remarquable de ce magnifique bâtiment.

    • 2010Première restauration de la porterie principale et de ses deux tours
    • 2017Deuxième tranche de travaux sur l'aile d'angle et sa tour
    • 2018Sélection comme projet de maillage de la Somme pour la Mission Bern
    • 2019Travaux de maçonnerie du logis principal
    • 2020Fin des travaux

    Le lieu et son histoire : un château médiéval traversant les siècles

    Ce château, classé au titre des monuments historiques, a gardé son aspect médiéval avec ses tours et sa porterie d'entrée. Il a été transformé en demeure de plaisance au XVIe siècle par Anne de Pisseleu, duchesse d'Etampes et favorite de François 1er. La seigneurie de Beaucamps-le-jeune est passée ensuite à Guy Henri de Chabot, Baron de Jarnac, à la famille de Runes durant plus d'un siècle, à la maison d'Estrades et à la famille de Frières. Il fut cédé par la famille des Mazis à une congrégation de Lazaristes et fut occupé par des colonies de vacances jusque dans les années 1970. Il ne fût alors plus entretenu depuis cette date et fini par être complètement ruiné et abandonné.

    C'est dans cet état, sans toitures, sans eau ni électricité que les propriétaires actuels ont acheté ce château en 2005 dans le but de le restaurer.

    La mobilisation : des propriétaires passionnés, engagés et déterminés autour du projet

    Les propriétaires, tombés amoureux de cet édifice, ont eu à cœur de l'acquérir afin de sauver ce patrimoine historique et le rendre de nouveau accessible au public.

    Lieu de visites, le château est ouvert au public depuis 2008 en juillet et août avec l'organisation d'une fête équestre chaque année en août, des concerts, d'expositions...

    Le souhait est donc de l'ouvrir davantage, tant pour les événements culturels mais également comme lieu de réception, d'accueil etc...

    La qualité patrimoniale et historique de l’édifice, ainsi que le projet de valorisation, ont valu au projet d’être sélectionné par la Mission patrimoine portée par Stéphane Bern parmi les projets de maillage de la Somme en 2018.

    Les partenaires

    Mission Bern 2018
    Direction Régionale des Affaires Culturelles des Hauts-de-France
    http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Hauts-de-France
    Partager ce projet
    Mise à jour le 13/09/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous