• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Eglise Saint Denis à la Verpillière

    Ensemble, restaurons l'Eglise Saint Denis à la Verpillière

    Eglise
    Collecte en cours
    Eglise Saint Denis à la Verpillière

    © Eglise Saint Denis de la Verpillière - © Commune de la Verpillière

    pinMapSvgLA VERPILLIERE
    3 400
    35 000

    9%

    3 400

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    1
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Un peu d'histoire

    Située dans une région française chargée d’Histoire, le Dauphiné, l’église Saint-Denis est un précieux vestige du vécu de la commune de La Verpillière. Cette église néoclassique remonte au XIVème siècle et a relever du fameux Ordre des chevaliers de Malte. Elle a survécu jusqu’à aujourd’hui à des reconstructions, des guerres et le poids de l’âge. Toutefois, l’effet du temps et les aléas climatiques ont amené à une forte altération du bâti avec des vitraux cassé et des murs et voûtes fissurés. Pour Monsieur le maire et les habitants de la commune, il est primordial de préserver leur église, chargée de souvenirs et d’histoire. Mais pour mener ce projet à bien, la commune a besoin d’aide.

    A l’origine, l’église Saint-Denis de La Verpillière aurait été construite au XIVème siècle et relevait de l’Ordre de Malte, appartenant au titulaire de la commanderie de Bellecombe. En mauvais état, elle aurait été démolie entre 1838 et 1841. Pour pouvoir financer la reconstruction, la paroisse a dû vendre un terrain avec tourbières. La construction de l‘église actuelle a commencé en 1842, selon les plans de l’architecte Haour. Quelque peu à l’image de la Sagrada Familia de Barcelone, l’entrepreneur chargé de la reconstruction, Monsieur Antoine Jouvrat, décéda avant la fin du chantier.

    L’église a ensuite vécu les siècles de notre Histoire non sans encombre. Durant la Seconde Guerre Mondiale, l’église a résisté à l’occupation et à un bombardement. Lors du repli des troupes allemandes, son clocher a même été frappé par un obus lancé par un canon d’artillerie ! Pourtant, celui-ci est resté debout jusqu’à aujourd’hui. Située dans une région marquée par l’importance de la résistance, il a été peint d’une croix de Lorraine sur la façade de l’entrée de l’église pour rendre hommages aux hommes et femmes morts pour la France.

    le projet de restauration

    Le poids du temps et les intempéries ont fait souffrir notre église. Celle-ci est victime d’infiltrations d’eau causant des fissures dans les murs et les voutes. De nombreux vitraux sont aussi cassés. La municipalité a donc choisi d’entreprendre des travaux de restauration afin de préserver ce lieu de culte chargé d’Histoire. Pour se faire, la restauration va se faire en deux étapes. Dans un premier temps, les travaux auront pour but de réparer et de restaurer les murs et voûtes de l’église. Puis dans un second temps, la commune envisage la rénovation des vitraux réalisés par Lucien Bégule, maître verrier lyonnais. L’objectif de ces travaux est de respecter le style néoclassique du bâtiment. Pour ce faire, une remise à l’identique est envisagée que ce soit

    L’impact de la restauration de l’église

    Cette restauration a pour but de préserver et de redonner un coup de neuf à un patrimoine communal important. Elle permettra de préserver l’identité du village et l’accueil d’éventuels événements religieux comme laïques. En outre, les fidèles, les habitants de la commune et visiteurs seront accueillis dans des bonnes conditions.

    La Verpillière se situe entre la plaine de Lyon et la bordure occidentale du plateau du Bas-Dauphiné qui recouvre toute la partie iséroise où il n'y a pas de massifs montagneux. Dans ce lieu chargé d’Histoire, il est de la volonté du maire, Monsieur Patrick Margier, de préserver le patrimoine local. Celui-ci a fait de la réhabilitation des bâtiments culturels communaux une priorité de son mandat.

    La ville est chef-lieu de canton avec 7 500 habitants. La commune est ainsi en pleine mutation. Idéalement située sur la N6 Lyon-Grenoble, la ville possède une gare et est à proximité du village de marques et de l’aéroport de Saint Exupéry.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 25/06/2022

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 100€

      checkmarkSvgInvitation à l'inauguration

      Pour 250€

      checkmarkSvgContrepartie précédent et visite du chantier

      Pour 500€

      checkmarkSvgContreparties précédentes et visite du patrimoine communal

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact