• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    ÉGLISE SAINTE PETRONILLE D'ACQUIN

    Aidez-nous à restaurer l'église d'Acquin-Westbécourt !

    Collecte en cours
    ÉGLISE SAINTE PETRONILLE D'ACQUIN

    © Fondation du Patrimoine

    pinMapSvgACQUIN WESTBECOURT - Pas-de-Calais
    3 770
    20 000

    18%

    3 770

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Partager ce projet

    L'église Sainte-Pétronille

    L’église Sainte Pétronille d’Acquin-Westbécourt, a été bâtie voici plus de cinq cents ans sur les ruines d’autres constructions datées pour la première vers 1100.

    Le temps a altéré les toitures, les charpentes (très vermoulues qui menacent en certains endroits de s’affaisser), la maçonnerie en général et les vitraux. Le projet de restauration tient à reprendre en totalité ces quatre postes.

    Ce vaste chantier est à la charge d’une petite commune de 840 habitants, qui en est la propriétaire. Elle est soutenue par une association « les Amis de Sainte Pétronille ».

    Un lieu de culte atypique

    Une bulle du Pape Urbain II du 3 décembre 1095 confie le territoire d’Acquin aux moines de l’Abbaye Saint Bertin de St Omer. Celle-ci resta propriétaire des lieux jusqu’à la révolution.

    L’église et le fort (édifié juste aux pieds de l’église pour protéger les villageois des pillards et autres soudards), dans leur forme d’aujourd’hui, sont construits fin du XVème siècle sous l’impulsion d’Antoine de Berghes, abbé de St Bertin. La fin de la reconstruction peut être datée de 1502. Des travaux d’aménagement s’étalèrent jusqu’en 1520.

    L’église, dédiée à Sainte Pétronille patronne des Rois de France, était à la fois un lieu de culte et un édifice protecteur physique. La tour qui monte au clocher permet le guet avec une salle de garde (il reste deux cheminées). Des postes d’observation avec des bancs en pierres pour les guetteurs, assuraient la vision de loin et l’alerte. C’est une spécifié patrimoniale, rarissime.

    L’église n’est pas classée dans son ensemble aux monuments historiques. Des éléments majeurs ou des « curiosités » le sont. Citons, la cloche Guérardine du nom de son parrain Gérard d’Haméricourt, abbé de St Bertin et premier évêque de St Omer. Elle a été fondue en 1564. Relevons les vitraux d’Henri Lhotellier et notons également des culs de lampe ou autres clefs de voute sculptés (aux armoiries de l’abbaye St Bertin), richement ornés.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 11/01/2023

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 850 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Vous aimerez aussi

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact