S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

Maison forte à Etroussat

Cette famille qui sauve de la disparition une propriété typique du Bourbonnais a besoin de nous

Maison forte
Maison forte à Etroussat
pinMapSvgETROUSSAT - Allier
7 000
6 590

106%

7 000

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : sauver une maison forte du XIVème siècle

Situé au cœur de la Limagne Bourbonnaise, le domaine de la Tour est organisé autour d’une cour de près d’un hectare. Il s’agit d’une ancienne maison forte dont les origines remonteraient au début du XIVe siècle. La tour carrée datant du XVème siècle en est l’élément le plus ancien, elle est flanquée d’un logis bas remanié au XVIIème, d’un colombier, de communs avec un beau four à pain et d’une très grande grange. Des douves en demi – cercle longent la partie habitation. Le bâtiment n’a pas été habité pendant plusieurs décennies, et n’a pas fait l’objet de travaux d’ampleur depuis le XIXème siècle. Les toitures, gravement endommagées par la grêle au printemps 2022, n’assurent plus l’étanchéité des bâtiments qui courent désormais un risque accru de dégradations. L’objectif des travaux est donc de reprendre la charpente et de refaire la couverture afin de sécuriser les bâtiments.

  • Fin 2022

    Octroi du label de la Fondation du patrimoine

  • Mars 2023

    Lancement de l'appel aux dons

  • Année 2023

    Réalisation des travaux de restauration de la tour

Le lieu et son histoire : une maison appartenant à la même famille depuis le XVIIème siècle

Faisant initialement partie du domaine de la famille Laboulaye, la Tour a été acquise en 1650 par Marguerite Bonnelat qui devait épouser M. Martin de Frémont, et est restée dans la même famille en ligne directe depuis. Au moment de la révolution française elle était habitée par Gervaise Vernin d’Aigrepont, veuve de Pierre Martin de Frémont, écuyer, seigneur de la Tour de Cueilhat, Major d’infanterie, chevalier de Saint Louis, et par sa sœur Madeleine. Dénoncées pour avoir échangé des lettres avec leur fils et neveu Vincent Martin de Frémont, qui avait émigré en Belgique, elles furent conduites à Paris et décapitées place de la Concorde le 12 décembre 1793 à l’âge de 52 et 54 ans. Leurs descendants, actuels propriétaires, ont conservé les archives du domaine depuis son acquisition.

« Cet observatoire prend le relais des autres édifices qui jalonnent la Sioule : en amont Château-Rocher, Chouvigny, Rochefort, puis en aval Martilly, Châtel de Neuvre, la Ferté-Hauterive.

Luc Larvaron, Architecte du patrimoine

La mobilisation : une reconnaissance unanime de l'intérêt de ce projet

Les travaux entrepris, pilotés par un architecte du Patrimoine, sont programmés sur une durée de deux ans pour ce qui concerne la toiture. Le bâtiment, reconnu « patrimoine vernaculaire » par le département de l’Allier mais non pas monument historique, fera l’objet de subventions de la part du Département. Cependant ces subventions restent insuffisantes face à l’ampleur des travaux prévus, c’est pourquoi les propriétaires ont décidé de lancer une collecte de dons avec la Fondation du patrimoine afin de sauver ce bâtiment historique de la ruine et de lui redonner sa vocation familiale et agricole.

Les partenaires

Partager ce projet
Mise à jour le 15/12/2023

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impot sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org