• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu

MIRE DU MONT MACARON A CANTARON

Sauvons la mire du Mont Macaron, témoin des calculs sur la vitesse de la lumière !

Collecte en cours
MIRE DU MONT MACARON A CANTARON
pinMapSvgCANTARON - Alpes-Maritimes
5 065
15 000

33%

5 065

Définition des montants

Soutenir ce projet
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : un patrimoine scientifique et culturel à sauvegarder

Cette mire, située sur le mont Macaron, se trouve sur la commune de Cantaron, à quelques kilomètres derrière Nice. Elle a été utilisée par l'astronome Henri Joseph Perrotin afin de calculer la vitesse de la lumière par triangulation à la fin du XIXe siècle.

La mire, laissée à l’abandon s’est fortement dégradée et risque la destruction complète. Il est urgent de réaliser des travaux de sécurisation et de sauvegarde du bâtiment.

Le lieu et son histoire : un vestige des expériences sur le calcul de la vitesse de la lumière

La « mire lointaine » du Mont Macaron à Cantaron est considérée par les astronomes comme un précieux vestige rappelant les expériences sur la vitesse de la lumière effectuées par l’observatoire de Nice.

Elle est éloignée de 6,5 kilomètres de l’Observatoire de la Côte d’Azur et situe pour lui le Nord. Elle jouait son rôle en renvoyant avec précision, grâce à un miroir disposé à l’arrière d’un tube métallique, le faisceau lumineux qu’on lui envoyait du Grand méridien de l’observatoire. La mire a été utilisée pour la première fois en 1891. Au-dessus de la porte, la grille ronde qui permettait au faisceau lumineux de viser le miroir au travers du tube métallique, va être remise en place. Les Annales de l’Observatoire indiquaient à la fin du XIXe siècle : « Cette mire constitue pour les travaux méridiens un remarquable élément de contrôle; son observation régulière, poursuivie depuis bientôt six ans à Nice, conduit déjà à des résultats qui sont du plus haut intérêt pour l’astronomie de position… ».

Gérard Branda - Maire de Cantaron

Cette Mire du Mont Macaron, à Cantaron, a contribué au calcul de la vitesse de la lumière au XIXème siècle. Sauvons la !

Un bâtiment en grand péril

La municipalité de Cantaron et un groupe d’astronomes se mobilisent pour remettre la mire en état. Le bâtiment va être rénové et le viseur reconstitué. Les abords, très fréquentés par des randonneurs, vont être aménagés avec une signalétique de présentation de la mire. Cette réhabilitation bénéficie du soutien de l’Observatoire de la Côte d’Azur et du Planétarium Valéri.

Les partenaires

Eglise Saint-Jean-Baptiste de Manses © Fondation du Patrimoine
Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur.
https://www.maregionsud.fr/
Observatoire de la Côte d'Azur
https://www.oca.eu/fr/
Mairie de Cantaron
http://www.cantaron.fr
Partager ce projet
Mise à jour le 17/03/2023

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 850 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impot sur le revenu)
Soutenir ce projet

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Où nous trouver ?

Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

La Fondation près de chez vous

Besoin d'aide ?

Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

Foire aux questionsFormulaire de contact