• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Le monastère des bénédictines de Rouen

    Participez à la restauration d'un des monuments religieux les plus emblématiques de Rouen

    Collecte en cours
    Le monastère des bénédictines de Rouen
    pinMapSvgROUEN
    113 278
    93 278
    123 000

    76%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    5
    Partager ce projet

    Restaurer un bijou de l'architecture religieuse

    Monument emblématique au cœur de la Ville de Rouen, le Monastère des Bénédictines est toujours habité par les sœurs (le dernier de la ville dans ce cas).

    Depuis les années 70, les sœurs font face à la chute brutale des vocations. Comme leurs aînées, elles comptent bien traverser à leur tour cette épreuve de notre temps.

    En 2015, une large fissure sur la façade sud de l’aile nord, au-dessous des cellules des sœurs, a nécessité des travaux d’urgence. Grâce au soutien de la fondation des Monastères et de dons privés, les premiers travaux de sauvegarde ont été réalisés. Mais bien d'autres travaux sont nécessaires pour sauver l'édifice. En 2018, un nouveau projet est lancé : la restauration de l'entrée du monastère et de l'escalier d'honneur.

    Avec votre aide, c'est une nouvelle étape qui sera franchie.

    • 2014Apparition des fissures sur la façade sud
    • 2015Travaux d'urgence
    • 2017Lancement de la souscription
    • 2018Première phase de travaux

    340 ans de présence au coeur de la ville de Rouen !

    Le Monastère des Bénédictines, situé tout près de la Chapelle Corneille et de l’Hôtel de Ville, fait partie intégrante de l’histoire de la ville de Rouen depuis le XVIIe siècle.

    Aujourd’hui, l’ensemble architectural menace de tomber en ruine et nécessite de gros travaux de restauration.

    Le couvent et sa chapelle ont été construits entre 1602 et 1658 par les Pères Minimes. Chassés par la Révolution, en 1791, ces derniers ne reviendront pas. En 1802, la Comtesse de Radepont rachète l’édifice et permet l’installation de la communauté des bénédictines du Saint-sacrement. En 1825, sa nièce, la Comtesse de Roncherolles, décide de faire don du monastère aux sieurs. Durant la Seconde Guerre mondiale, l’établissement religieux, cible des bombardements, échappe de peu à la destruction.

    Aujourd’hui, le couvent de la rue du Bourg-l'Abbé est le seul couvent de religieuses contemplatives encore habité de la ville. Cette communauté monastique, fondée par Catherine Mectilde de Bar à Rouen en 1677, est aujourd'hui réputée pour sa biscuiterie artisanale « Magdala ».

    «
    Nous sommes le dernier couvent habité de Rouen. Nous ne partirons pas, nous faisons de la résistance.

    Sœur Marie-Claire

    »
    «
    Le monastère fait partie intégrante de la ville, la souscription s’adresse à tout le monde, même les non-croyants.

    Marie-Christine Rozier, à l’origine de l’association.

    »

    L'association BATIFICAT

    En 2017, l'association BATIFICAT est créée. Elle a pour mission de fédérer toutes les énergies pour accomplir cette mission.

    En deux ans, plus de 80 000 € sont collectés pour réaliser les travaux. C'est une réussite, mais bien d'autres dons sont encore nécessaires pour aller au bout de ce chantier d'ampleur qui permettra au monument de retrouver son allure passée, mais surtout à la communauté de vivre sereinement dans les lieux.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 19/04/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous