PARC NATUREL RÉGIONAL DU PILAT: RESTAURATION DE LA SAPIA

La LPO, première association de protection de la Nature avec plus de 51 000 adhérents, oeuvre au quotidien pour la connaissance et la protection de la Biodiversité grâce à de milliers de bénévoles qui s’investissent dans des programmes d’inventaires, de protection et de sensibilisation.

La LPO Loire a acheté en 2012 un site de 12 hectares au sein du PNR du Pilat avec l’objectif de le restaurer et y développer la Biodiversité. Abandonné par l’agriculture depuis plusieurs décennies, ce site qui présente une mosaïque de milieux (landes, rochers, forêt,..) possède un formidable potentiel d’accueil pour différents habitats naturels et espèces aujourd’hui rares et menacés. Notre association souhaite le développer grâce à des méthodes de gestion faisant appel aux savoirs faire traditionnels : pâturage par races rustiques, traction animale,… mais également en travaillant avec une entreprise d’insertion sociale.


C’est à l’occasion d’une succession que la LPO a acquis ce terrain. Les ayants droits avaient la volonté que ce site soit réhabilité et ait une vocation de protection de la Nature. Le PNR du Pilat ne souhaitant se porter acquéreur, les propriétaires se sont rapprochés de la LPO Loire. La déprise agricole a eu pour conséquence une homogénéisation et un appauvrissement des milieux. 

De plus, de nombreuses parcelles environnantes ont été converties en plantation de résineux qui ont encore accentué cette banalisation. La LPO Loire a donc rédigé un plan de gestion afin de rendre à ce site toute sa richesse naturelle.

actualité
du projet

2017 : une année très active sur le terrain de la Sapia !

En 2016, la LPO Loire avait déjà commencé à mettre en œuvre le plan de gestion du site, notamment en complétant les inventaires naturalistes, en faisant des essais de pâturage de la prairie et en écla...

Médias

Nature des travaux

La gestion écologique de La Sapia, ça continue !


Le premier semestre 2019 a déjà vu la réalisation de plusieurs chantiers grâce au dynamisme et la disponibilité des bénévoles de la LPO.

En fin d’hiver, 10 gîtes spécialement adaptés aux chauves-souris forestières ont été posés et complètent la panoplie déjà importante d’abris pour la petite faune, notamment oiseaux et mammifères. Cela a également été l’occasion de faire un état des lieux des nichoirs déjà posés avant le début de la saison de reproduction et de constater les premières pontes de grenouille rousse dans la mare.

Au début du printemps, quelques plantations ont été réalisées et les points d’eau sont bien remplis !

Mi-juillet, après moult péripéties (notamment la canicule, empêchant tout transport d’animaux vivants) et quelques travaux préparatifs (protection d’une station d’Arnica, débroussaillage, pose de clôtures), 4 tondeuses à 4 pattes ont rejoint leur villégiature estivale. Ainsi, le terrain accueille pour pâturer tout l’été, l'ânesse Hysope et le petit mâle Gabelou, ainsi que 2 petites vaches, Vohélitte et Sapia !

Le cheval Sachem, attelé au rouleau brise-fougères et mené par Dominique Guignand, leur ont prêté main forte pour limiter la colonisation de la Fougère aigle.

Quelques prospections « papillons nocturnes » ont lieu cet été.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine