S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Les passerelles Whale d'Omaha Beach

Sauvons ces vestiges du Débarquement !

Les passerelles Whale d'Omaha Beach
pinMapSvgVierville-sur-Mer - Calvados
0
100 000
0

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Vestiges du débarquement du 6 juin 1944 

L’idée de fabriquer, de toutes pièces, en Angleterre, deux ports artificiels (Mulberry A pour la plage américaine nommée Omaha Beach, et B côté Britannique pour celle d’Arromanches), et de les faire traverser la Mer de la Manche, est venue d’une réponse « boutade » de Lord Mountbatten (amiral de la flotte britannique) : « ce port nous l’emporterons dans nos bagages » (il fallait vite disposer d’un port et la prise de celui de Cherbourg allait demander beaucoup de temps et de combats).

La décision de valider une telle prouesse a été prise par Wintson Churchill, alors Premier ministre anglais. Les entreprises (300 sociétés pour 40 000 personnes impliquées), chargées de fabriquer les éléments, se mirent à l’ouvrage fin 1943, dont les 15 kms de chaussée flottante (Whale). Les « Whale » furent fabriquées sur des chantiers à Richborough (dans le Kent, au S/E, au sud de Margate, à 16 kms de Douvres) et Southampton (port au sud dans le comté d’Hampshire) puis acheminées pour être assemblées à Selvey (ville côtière du Sussex à l’ouest à environ 10 kms de la ville de Chichester) et Dungeness (cap sur la côte du Kent).

Ces passerelles faisaient partie du port flottant Mulberry A à Omaha Beach.

Les éléments furent mis à l'eau et remorqués par la Manche dès le 4 juin 1944.

Aujourd’hui, elles sont installées sur terre, dans le prolongement de leur zone d’installation initiale. Ces 5 passerelles de 125m de long au total et pesant 476 tonnes font de la zone un musée à ciel ouvert.

Ces passerelles sont constituées d’une structure métallique aujourd’hui en très mauvais état, fragilisée par la corrosion, qui entraîne un risque de disparition de ce patrimoine.

Une association fortement mobilisée

Au début des années 2000, un passionné découvre que les passerelles sont stockées dans un entrepôt d'Indre-et-Loire depuis 1944. Abandonnées et menacées de destruction, il les fait revenir face à Omaha Beach. Cinq passerelles sont alors reconstituées sur le site de Vierville-sur-Mer.

L'association "Les Passerelles d'Omaha" est créée en 2004. Son objectif est de restaurer et conserver les passerelles, protégées depuis 2021 au titre des Monuments Historiques.

Les bénévoles ont toujours travaillé à leur entretien (grattage, ponçage, peinture...) et à leur mise en valeur, notamment par l'organisation de visites guidées.

L'érosion maritime fait cependant son œuvre, il est donc urgent de restaurer en profondeur les passerelles. Le coût des travaux est estimé à 1,2M€, une somme considérable pour l'association !

Aidez-nous à poursuivre notre sauvetage pour que ce vestige de l'immense entreprise que fut Débarquement reste visible encore longtemps pour les générations à venir.

Marie-Christine Costy, Présidente
Partager ce projet
Mise à jour le 21/03/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org