• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Piano Pleyel de 1844

    Soutenir la restauration d’un piano à queue ancien de la célèbre manufacture Pleyel

    Instrument
    Collecte en cours
    Piano Pleyel de 1844
    pinMapSvgLA CHATRE
    1 880
    1 880
    13 000

    14%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    2
    Partager ce projet

    Projet : restaurer un instrument exceptionnel

    Ce Piano a été fabriqué par le facteur Pleyel en 1844 à Paris. Il est identique aux instruments que Chopin utilisait à son domicile ou à Nohant chez George Sand pour composer. Cet instrument est un maillon essentiel pour comprendre la notation que Chopin faisait de ses œuvres pour piano. Il est le seul compositeur de l’époque romantique à apporter un soin aussi minutieux, pour ne pas dire maniaque, aux indications qu’il porte sur ses manuscrits, afin que les interprètes futurs ne puissent s’éloigner de l’esthétique sonore de ses œuvres.

    Aujourd’hui, le temps ayant fait son œuvre, l’instrument n’est plus en état de jeu. Mais comme il n’a jamais été restauré jusqu’à présent, il possède encore toutes ses pièces d’origine, ce qui permet d’envisager une restauration à l’identique qui permettra de se rapprocher au plus près de sa sonorité initiale.

    L’instrument et son histoire : un piano à destination prestigieuse

    Le premier destinataire de ce piano (Mr de Rothschild) laisse à penser que Chopin a pu choisir lui-même cet instrument pour la famille de Rothschild dont il faisait travailler un membre de la famille.

    La finition au décor assez raffiné montre aussi que ce n’était pas une version « simple » du piano, mais plutôt une finition « haut de gamme ». Le piano ayant finalement été acquis par un autre propriétaire comme l’indique le registre de ventes, la question se pose de savoir ce qu’est devenu le piano entre sa fabrication en 1844 et sa vente en 1846 ? Est-il allé tout de même chez les Rothschild au château de Ferrière pour une période d’essai ?

    Est-il allé chez Chopin lui-même comme cela se produisait fréquemment, Pleyel mettant à disposition du compositeur sans cesse de nouveaux instruments ? Cela reste un mystère qui ne fait qu’ajouter au charme de cet instrument qui est par ailleurs l’un des très beaux exemplaires de ce modèle dit « Pleyel Chopin ».

    «
    Grâce à la Fondation du Patrimoine, contribuez au retour à la vie musicale de ce magnifique instrument. Il nous permettra ensuite de réentendre la musique de Chopin telle qu’il l’avait composée, à Nohant et à Paris, sur de semblables pianos.

    Yves Henry, Président du Nohant Festival Chopin

    »

    La mobilisation : pour la transmission d’une esthétique musicale

    Avec votre aide et celle de la Fondation AG2R pour la vitalité artistique, cet instrument est destiné à rejoindre le parc instrumental de l’association Musique au Pays de George Sand qui se compose déjà de deux instruments d’époque (un Pleyel Chopin de 1846, acquis et restauré en 2014 avec la participation de la Fondation du Patrimoine et de la région Centre ainsi qu’un Erard de concert 1890, offert à l’association par l’intermédiaire de l’association « les amis d’Erard »).

    Ce parc instrumental est progressivement utilisé dans le cadre des activités du Nohant Festival Chopin ainsi que de son programme « Académie des jeunes talents ». L’association participe activement au développement du jeu sur les pianos de la période romantique au travers de différents types de manifestations en Région Centre : concerts au Domaine de George Sand à Nohant en partenariat avec le Centre des monuments nationaux, masterclasses publiques, ateliers rencontre, enregistrements audio et vidéo dans le cadre de résidences de jeunes artistes.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 11/10/2021

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 300€

      checkmarkSvgLe nom du donateur sera inscrit sur une des touches du piano

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous