S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Autorail De Dion-Bouton JM3 et sa remorque

Aidez nous à sauver le plus ancien autorail De Dion-Bouton en France !

Autorail De Dion-Bouton JM3 et sa remorque

© châssis de l'autorail De Dion-Bouton restauré © AAPA

pinMapSvgSAINT-LEGER-DE-LINIERES - Maine-et-Loire
1 500
30 000

5%

1 500

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : restituer un autorail unique au monde

Depuis déjà près de 40 ans, l’association des Amis du Petit Anjou a pour objectif de restaurer et de valoriser le réseau du « Petit Anjou », réseau de chemin de fer local qui fut fondé au milieu du XIXe siècle et abandonné dans les années 50.

L'association acquière en 2007 le châssis et le moteur en très mauvais état du De Dion-Bouton. Jusqu'en 2023, ils vont restaurer les 2 éléments grâce à la compétence et aux savoir-faire de leur équipe de bénévoles. Aujourd'hui, il est en état de fonctionnement. Il reste à restituer l'habitable de l'autorail comme à l'origine. Des plans anciens de l'habitacle ont permis à ce projet de voir le jour. Plus de 12 000 heures seront nécessaires aux équipes du Petit Anjou pour achever ce chantier.

Le projet comprend également la restauration de la remorque d’autorail issue du même constructeur. La restauration de cette remorque sera tout à fait exceptionnelle puisqu'il s'agit du seul véhicule historique existant pour ce faire. L’ensemble autorail et remorque sera alors unique au monde.

L’autorail De Dion-Bouton JM3 de 1930 restauré au Petit Anjou sera le plus ancien des autorails De Dion-Bouton existants en France.

  • 1930

    Construction de l'autorail De Dion-Bouton JM3

  • 2007

    Acquisition du châssis de l'autorail De Dion-Bouton pour l'AAPA

  • 2023

    Fin de la restauration du châssis de l'autorail De Dion-Bouton par les bénévoles de l'AAPA

  • Mars 2024

    Signature de la collecte de dons pour la restauration de l'habitable de l'autorail et du châssis et de la remorque du De Dion-Bouton.

Son histoire : l'autorail De Dion-Bouton, le premier train à moteur à essence en France

La société De Dion-Bouton fut fondée en 1883 par le marquis Jules Albert De Dion, banquier et homme politique, et Georges Bouton, ingénieur et industriel en mécanique. Elle débuta ses activités par la fabrication d’engins à vapeur.

L’entreprise s’intéressa ensuite aux moteurs à essence avec la mise au point en 1895 d’un tricycle motorisé puis en 1899 d’une voiturette. La société De Dion-Bouton est devenue en 1899 le premier constructeur mondial de véhicules à moteur à essence avec la construction de voitures, d’autocars, de camions et d’autorails.

Les autorails De Dion-Bouton ont été construits par la firme automobile française De Dion-Bouton, durant la période de l'entre-deux-guerres, pour les réseaux de chemins de fer secondaires. La majorité des véhicules sont à voie métrique. La production comprend 250 véhicules. Le principal client est la Société générale des chemins de fer économiques. L'usine se situe à Puteaux dans le département des Hauts-de-Seine.

Les autorails JM feront partie des premiers autorails à être construit en grande série en France dont le type JM3 constitue l'une des évolutions, constitué d'un châssis à 2 essieux supportant une caisse dans laquelle s'installent les voyageurs. Le moteur est placé à l'avant et la transmission sous le véhicule par l'intermédiaire d'un arbre atteint l'essieu arrière.

Photo ancienne de la remorque © AAPA
Photo ancienne de la remorque © AAPA
Photo ancienne de la remorque © AAPA

Merci de nous soutenir pour dès 2030 embarquer nos visiteurs et tous les passionnés dans un ensemble unique : autorail De Dion Bouton JM3 de 1930 et sa remorque

Martine Richoux, Présidente de l'AAPA

L'association des Amis du Petit Anjou

«L’AAPA» est une association loi de 1901 d'intérêt collectif, qui a pour but d'assurer la sauvegarde, la restauration et la mise en valeur, auprès du public, du patrimoine concernant le chemin de fer d'intérêt local de l'Anjou, dit "Petit Anjou", et secondairement, les chemins de fer à voie d'un mètre. Elle a également pour vocation de préserver et de transmettre l'histoire et le souvenir du patrimoine ferroviaire angevin. Composée de 250 membres bénévoles, elle compte 35 bénévoles actifs à la réhabilitation.

L’AAPA sera l’unique musée ferroviaire à disposer d’un autorail De Dion et de sa remorque en état de fonctionnement.

L'association et ses membres actifs sont mobilisés dans cette restauration afin de préserver et de transmettre l'histoire du patrimoine ferroviaire angevin. Le musée ferroviaire pédagogique du Petit Anjou, installé dans l’ancienne Gare de la Roche à Saint-Jean-de-Linières, pourra transporter ses visiteurs à bord de cet ensemble unique.

L’intérêt sera d’autant plus grand pour les passionnés ferroviaires et les autres de venir découvrir l’un des premiers autorails, construit en 1930.

Les partenaires

Partager ce projet
Mise à jour le 03/04/2024

Vos contreparties

Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

    Pour 20€

    checkmarkSvg1 carte postale de l'AAPA

    Pour 50€

    checkmarkSvgLa contrepartie précédente et un abonnement annuel au bulletin "la voix du Petit Anjou"

    Pour 100€

    checkmarkSvgLes contreparties précédentes et 1 entrée gratuite à la Gare du Petit Anjou

    Pour 200€

    checkmarkSvgLes contreparties précédentes et 1 segment de rail du Petit Anjou à récupérer sur place

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org