S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

REDOUTE DE SABLANCEAUX À RIVEDOUX-PLAGE

Sur l'île de Ré, une fortification de Vauban à sauvegarder

REDOUTE DE SABLANCEAUX À RIVEDOUX-PLAGE
pinMapSvgRIVEDOUX PLAGE - Charente-Maritime
9 815
38 000

25%

9 815

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Une mise en sécurité nécessaire

La redoute de Rivedoux-Plage est un fortin carré de 45 mètres de côté flanqué de deux ailes, barrant autrefois la pointe de Sablanceaux sur toute sa largeur. A l’intérieur comme à l’extérieur, les divers ouvrages (murs, corps de garde, magasin aux poudres, magasin à vivres, batteries, poste de commandement, cantonnements) ont subi les outrages du temps.

L'accès à la redoute est désormais interdit au public, un mur pouvant s’écrouler ou une pierre se desceller à tout moment. Avant d'entreprendre sa restauration et sa mise en valeur, des mesures d'urgence conservatoires sur tous les ouvrages s'imposent pour la sécuriser

  • Septembre 2023

    Lancement de l'appel aux dons

  • 2024

    Démarrage des travaux

Un site stratégique

A l’extrême sud de l'île de Ré, la pointe de Sablanceaux est restée longtemps inexploitée car l’entrée dans l’île se faisait par les ports principaux de La Flotte, Saint-Martin et Ars. Réputé stratégique pour la défense de l’île et du littoral aunisien, le site a cependant fait l’objet de diverses constructions à caractère militaire depuis le XVIIe siècle jusqu'au milieu du XXe. 

En 1674, devant la menace d’un débarquement anglais sur l'île de Ré (en 1627, les anglais avec à leur tête le duc de Buckingham ont débarqué sur la pointe de Sablanceaux), Vauban décide de construire la redoute de Sablanceaux, qui sera renforcée par une première batterie en 1701. De toutes les redoutes existant dans l’île, c’est celle qui subira le plus de modifications. Oubliée de la guerre 1914-1918, car sans intérêt stratégique, elle retrouve en 1940 un rôle dans le cadre du Mur de l'Atlantique et la protection de la base militaire de La Rochelle et quelques soldats s'y installent en avril 1942.

Puis s'en suivra une longue période de sommeil, jusqu'à ce qu'elle soit rachetée par la Commune de Rivedoux-Plage à l'armée en 2005. Depuis cette date, la commune en assure l'entretien courant, sans qu'aucuns travaux majeurs n'aient été réalisés.

Pour l'Ile de Ré, Vauban c'est Saint-Martin. Ce n'est pas absolument exact : Vauban c'est aussi Rivedoux où le génial fortificateur a fait construire la Redoute de Sablanceaux, destinée à prévenir la menace d'un débarquement hollandais. Bien que pratiquement inconnue, elle est digne d'un grand intérêt.

Jacques Toubon, ancien ministre

Un patrimoine Vauban à sauvegarder comme vestibule d'entrée depuis la terre d'une île qui a toujours attendu un ennemi venu de la mer.

Nicolas Faucherre, professeur des universités, historien de la fortification

Patrimoine majeur de notre commune, la redoute de Sablanceaux doit être restaurée avant que nous puissions l'ouvrir largement au public. Nous souhaitons qu'elle devienne un lieu de rencontres, d'animations, de valorisation des arts, ou tout simplement un « lieu» de méditation. Un site que chacun pourra s’approprier. D’avance merci pour votre participation si minime soit-elle.

Patrice Raffarin, maire de Rivedoux-Plage, conseiller départemental

Pour l'Ile de Ré, Vauban c'est Saint-Martin. Ce n'est pas absolument exact : Vauban c'est aussi Rivedoux où le génial fortificateur a fait construire la Redoute de Sablanceaux, destinée à prévenir la menace d'un débarquement hollandais. Bien que pratiquement inconnue, elle est digne d'un grand intérêt.

Jacques Toubon, ancien ministre

Un patrimoine Vauban à sauvegarder comme vestibule d'entrée depuis la terre d'une île qui a toujours attendu un ennemi venu de la mer.

Nicolas Faucherre, professeur des universités, historien de la fortification

Patrimoine majeur de notre commune, la redoute de Sablanceaux doit être restaurée avant que nous puissions l'ouvrir largement au public. Nous souhaitons qu'elle devienne un lieu de rencontres, d'animations, de valorisation des arts, ou tout simplement un « lieu» de méditation. Un site que chacun pourra s’approprier. D’avance merci pour votre participation si minime soit-elle.

Patrice Raffarin, maire de Rivedoux-Plage, conseiller départemental

Pour l'Ile de Ré, Vauban c'est Saint-Martin. Ce n'est pas absolument exact : Vauban c'est aussi Rivedoux où le génial fortificateur a fait construire la Redoute de Sablanceaux, destinée à prévenir la menace d'un débarquement hollandais. Bien que pratiquement inconnue, elle est digne d'un grand intérêt.

Jacques Toubon, ancien ministre

Une valorisation attendue

 La redoute de Sablanceaux est le patrimoine historique majeur de Rivedoux-Plage, jeune commune qui a vu le jour en 1928. L'objectif est de réhabiliter le site pour en faire un lieu culturel, ouvert au public sur son axe passant qui relie les plages sud et nord, futur lieu de promenade face à la mer.

Les partenaires

Clocher de l'église
Partager ce projet
Mise à jour le 21/05/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org