S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Restauration des milieux humides des étangs de la Touche et Ricot

Des travaux indispensables pour préserver la richesse végétale et animale exceptionnelle du lieu et maintenir l'activité piscicole

Réserve Naturelle Nationale de Chérine

© Réserve Naturelle Nationale de Chérine

pinMapSvgST MICHEL EN BRENNE - Indre
15 400
Partager ce projet

Le projet : maintenir l’activité piscicole et sauvegarder des espèces exceptionnelles

Une Réserve naturelle est un espace protégeant un patrimoine naturel remarquable (faune, flore, minéraux, fossiles…) par une réglementation adaptée qui tient compte du contexte local. C’est un outil de protection à long terme créé par le Ministère en charge de l’Environnement. Sa gestion est assurée de manière planifiée par un organisme local spécialisé, épaulé par un comité consultatif réunissant les acteurs locaux. Souvent située dans des paysages remarquables ou surprenants, la Réserve naturelle est aussi un lieu d’accueil des publics et d’initiation à la nature.

Situés en sein du parc naturel national de la Brenne, les étangs de la Touche et de Ricot représentent 42 hectares de milieux aquatiques à enjeux écologiques majeurs et d'une richesse exceptionnelle par la diversité de leurs espèces animales et végétales. Du fait de l’envasement régulier de ce type de milieux, un entretien régulier est nécessaire pour maintenir l’activité piscicole locale tout en permettant l’accueil d’espèces emblématiques, comme la cistude d’Europe (tortue d’eau douce) ou la guifette moustac, oiseau emblématique de la Brenne. Ainsi, l’exploitation piscicole de l’étang impose de procéder régulièrement à des mises en assec estivales, afin de procéder au curage de la pêcherie (lieu de récupération du poisson, au pied de la digue) et à divers travaux d’entretien (notamment la réfection du « pierris » de la bonde, sorte de hérisson de pierre destiné à protéger la digue, clé de voûte de la pérennisation de l’ouvrage qui entretient l’étang, mis à mal par l’action des vagues et les rongeurs aquatiques). 

La Fondation du patrimoine a soutenu à 4 reprises des sites situés dans la Réserve naturelle de Chérine. 

  • 2011-2012

    Soutien de la Fondation du patrimoine à la valorisation des étangs Cistude et Purais

  • 2014

    Restauration de l’étang de la Touche 

  • 2016

    Restauration de l’étang Ricot

Le lieu et son histoire : des espèces remarquables depuis des siècles

Créé au Moyen-Âge dans un objectif de pisciculture, l’étang Ricot a conservé cette vocation, tout en devenant un lieu de conservation de la biodiversité à la fin du XXe siècle. Cet étang possède une grande richesse biologique, avec des espèces remarquables comme le butor étoilé (oiseau du groupe des ardéidés), la grèbe à cou noir, la guifette moustac, mais aussi la cistude d’Europe (espèce de tortue aquatique), la loutre (revenue sur le site en 2013 après plusieurs décennies d’absence), le campagnol amphibie, ou encore la caldésie à feuilles de parnassie. 

Propriété de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) depuis 2016, l’étang de la Touche est intégré à la Réserve Naturelle Nationale de Chérine depuis 2011, qui le gère pour le compte de la LPO. Mentionnés dès le XVIIIe siècle, les étangs de la Touche font partie des plans d’eau les plus anciens de la Brenne. Ils ont conservé jusqu’à nos jours une végétation aquatique abondante et typique des étangs traditionnels de la région (roseaux, nénuphars, etc.) et une grande diversité d’oiseaux associés à ces habitats. Une prairie et une large frange boisée bordent respectivement les rives sud-ouest et est de ces étangs, constituant ainsi un paysage harmonieux.

Réserve Naturelle Nationale de Chérine
Réserve Naturelle Nationale de Chérine
Réserve Naturelle Nationale de Chérine
Réserve Naturelle Nationale de Chérine

Les étangs de Ricot et de la Touche sont des vitrines fragiles de la biodiversité qu’accueille la Réserve naturelle de Chérine.

Albert Millot, Directeur de la réserve naturelle de Chérine

La mobilisation : des acteurs locaux investis pour la sauvegarde d’un environnement riche

Les travaux de rénovation ont contribué au maintien d'emplois locaux, les entreprises choisies étant issues de communes limitrophes à la Réserve. Le projet a par ailleurs volontairement fait appel à une entreprise de petite taille, et totalise 1740 heures de travail (pour les emplois directs, indirects et induits).

Par ailleurs, le site est par essence un lieu de sensibilisation. Les étangs Ricot et de la Touche abritent chacun un observatoire, en libre accès pour le premier et sur visite guidée pour le second. Ainsi, les visiteurs bénéficient d’une fenêtre sur des milieux naturels de haute valeur patrimoniale.

Des panneaux d'information sur les travaux réalisés ont par ailleurs été installés sur le site.

Partager ce projet
Mise à jour le 30/05/2023

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org