S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

VOILIER "LE VIEUX REMEDE"

Restaurer le voilier ostréicole "Le Vieux Remède" et sensibiliser aux métiers de la mer

VOILIER "LE VIEUX REMEDE"

© Association Les Coureauleurs trembladais

pinMapSvgLA TREMBLADE - Charente-Maritime
0
14 000
0

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

TRANSMETTRE LES SAVOIR-FAIRE

Le Vieux remède est un voilier de type sloop ostréicole à un mat gréé en voile aurique à un seul foc, construit par les chantiers « MIGNON » de Marennes en 1929. Il nécessite aujourd'hui une remise en état complète pour permettre sa remise à l'eau. L'association Les Coureauleurs trembladais entreprend ce chantier avec l'ambition de partager et de faire vivre les savoir-faire dans le domaine de la charpenterie de marine et, à terme, de la navigation spécifique sur ce type de gréement. Des artisans locaux seront sollicités pour la confection des voiles et la remise en état de la partie mécanique et électrique.

L'HISTOIRE D'UN SLOOP DE 1929

En 1929, son premier port d'attache est situé au Chapus, où son propriétaire, l'ostréiculteur Fernand Chauvin, le baptise "Jacques Duclos". Passant de main en main, il navigue dans les pertuis charentais pour l'ostréiculture et la pêche jusqu'en 1979, où il est transformé en bateau de plaisance, mouillé à Boyardville. Rebaptisé "Le Vieux remède" en 1998, il sera restauré à La Cayenne, puis une nouvelle fois en 2003, sur la Garonne. C'est en 2020 que le voilier est donné à l'association Les Coureauleurs trembladais.

Ces bateaux étaient mis en œuvre par les grands parents des jeunes trembladais d’aujourd’hui. Les bateaux utilisés de nos jours facilitent le travail et permettent d’augmenter la productivité mais il ne faut pas oublier l’héritage des anciens qui doit être montré pour qu’il reste une fierté de la population locale.

Pascal Fremeaux, membre de l'association Les Coureauleurs trembladais

Au sein de l’association, une équipe de 15 membres motivés, sous la direction d’un chef de chantier et appuyée par un charpentier de marine de métier, travaillent sur ce projet. Il permettra d’acquérir, de partager, de faire vivre les savoir-faire dans le domaine de la restauration, du travail sur bois et à terme de la navigation spécifique sur ce type de gréement.

Eric Lacoste, membre de l'association Les Coureauleurs trembladais

La voile serait-elle le plus VIEUX REMEDE du monde ? Bientôt 100 ans, embarquez avec les coureauleurs trembladais et plongez dans l’histoire du "Vieux remède", un sloop ostréicole de 1929 qui a navigué dans les pertuis charentais pour l'ostréiculture et la pêche puis a été transformé en bateau de plaisance en 1979.

Bertrand Renon, membre de l'association Les Coureauleurs trembladais

Ces bateaux étaient mis en œuvre par les grands parents des jeunes trembladais d’aujourd’hui. Les bateaux utilisés de nos jours facilitent le travail et permettent d’augmenter la productivité mais il ne faut pas oublier l’héritage des anciens qui doit être montré pour qu’il reste une fierté de la population locale.

Pascal Fremeaux, membre de l'association Les Coureauleurs trembladais

Au sein de l’association, une équipe de 15 membres motivés, sous la direction d’un chef de chantier et appuyée par un charpentier de marine de métier, travaillent sur ce projet. Il permettra d’acquérir, de partager, de faire vivre les savoir-faire dans le domaine de la restauration, du travail sur bois et à terme de la navigation spécifique sur ce type de gréement.

Eric Lacoste, membre de l'association Les Coureauleurs trembladais

La voile serait-elle le plus VIEUX REMEDE du monde ? Bientôt 100 ans, embarquez avec les coureauleurs trembladais et plongez dans l’histoire du "Vieux remède", un sloop ostréicole de 1929 qui a navigué dans les pertuis charentais pour l'ostréiculture et la pêche puis a été transformé en bateau de plaisance en 1979.

Bertrand Renon, membre de l'association Les Coureauleurs trembladais

Ces bateaux étaient mis en œuvre par les grands parents des jeunes trembladais d’aujourd’hui. Les bateaux utilisés de nos jours facilitent le travail et permettent d’augmenter la productivité mais il ne faut pas oublier l’héritage des anciens qui doit être montré pour qu’il reste une fierté de la population locale.

Pascal Fremeaux, membre de l'association Les Coureauleurs trembladais

UN CHANTIER OUVERT AU PUBLIC

Le chantier sera visible depuis les itinéraires de promenade de l'îlot Rousselot. Des fenêtres vitrées installées sur la cabane abritant le chantier permettront aux promeneurs de suivre l'avancement des travaux. Ce chantier sera ouvert lors de la fête du port, chaque mois de juillet, et des visites seront organisées dans l'année au profit des écoles de la Tremblade. L'objectif est de remettre Le Vieux remède à l'eau en 2029, pour l'anniversaire de ses 100 ans, amarré dans le port à flot de La Tremblade. Reprenant la mer, il participera ensuite aux rassemblements de vieux gréements dans les ports du littoral charentais, mettant en valeur le patrimoine de la Seudre.

Partager ce projet
Mise à jour le 14/06/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org