S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Restauration d’un réseau de zones humides à Arue

Découvrez ce projet qui a pour objectif de restaurer un espace de biodiversité dans des zones humides à Arue.

Restauration d’un réseau de zones humides à Arue

© CENNA

pinMapSvgARUE - Landes
37 000
Partager ce projet

Le projet : restaurer le site de Lasbordes, un réseau de zones humides riche en biodiversité

Riches en biodiversité, les landes humides sont l’un des principaux habitats à enjeux de préservation sur le site, notamment en raison de leur intérêt pour le fadet des laîches, espèce de papillon protégée à l’échelle nationale. Ces milieux aquatiques telles que les mares constituent également un milieu privilégié pour les libellules. La leucorrhine à front blanc, également protégée en France, a ainsi été observée sur le site.

Il s’agit donc de restaurer et conserver ce réseau fragile de zones humides alors que ces milieux connaissent une forte colonisation par les ligneux et la fougère aigle. 

Les travaux prévus sont les suivants :

  • Restaurer et conserver un réseau de milieux humides favorables aux espèces patrimoniales associées ;
  • Mise en place d’un pâturage ovin tournant, battage de la fougère aigle ;
  • Remblayage des fossés, débroussaillage, et broyage des ligneux envahissants ;
  • Coupe de pins maritimes ;
  • Mise en exclos d’une partie de la mare.
  • 2023

    Début des travaux

  • 2024

    Fin des travaux

Le lieu et son histoire : une mosaïque de milieux

Le site est situé au lieu-dit « Las Bordes », qui provient du nom des habitations construites en toit de chaume et dont la forte pente permettait l’écoulement rapide de l’eau. Aujourd’hui ces bâtiments ont disparu. Seule une habitation est visible à Géou recouverte de tôle ondulée.

Le site de Lasbordes est situé à l’extrémité sud du Parc naturel régional des Landes de Gascogne, en tête de bassin versant du ruisseau du Moulin d’Arue. Il est constitué d’une mosaïque de milieux sur une surface d’environ 52 hectares (boisements humides, landes, pinèdes, prairies, pelouses). Il constitue un havre de biodiversité dans un contexte paysager dominé par la maïsiculture et la sylviculture. Le schéma de cohérence territoriale (SCoT), en cours de finalisation, a par exemple intégré le site conventionné comme « réservoir de biodiversité » à la demande du Conservatoire d’espaces naturels. Depuis 2019, le conservatoire d'espaces naturels accompagne le propriétaire dans la gestion de ces parcelles. La volonté du propriétaire est de maintenir les milieux en l’état et améliorer ceux nécessitant une éventuelle restauration.

Les partenaires

Partager ce projet
Mise à jour le 01/09/2023

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org