S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

TOUR DE JOYEUSE A MONTREAL

Participez à la restauration de cette tour médiévale !

commune de Montréal

© commune de Montréal

pinMapSvgMONTREAL - Ardèche
1 810
10 000

18%

1 810

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : Sauvegarder la Tour de Joyeuse

Devant l’urgence à protéger ce site des aléas du temps, la mise en sécurité, la réfection des murs abimés par la végétation sont à réaliser en priorité car la tour de Joyeuse est en danger et présente un risque pour la sécurité de la population et des touristes. Suite au constat de l’architecte du patrimoine avec lequel l’association a travaillé, la sécurisation et restauration urgentes pour lesquelles nous vous sollicitons consistent en :

  • L’étaiement de la baie de la façade nord- ouest dont la clef de l’arc en plein centre descend peu à peu.
  • La purge en profondeur des végétaux sur le dessus et les façades de la tour.
  • La mise en place d’une arase hydrofuge pour éviter les infiltrations d’eau dans les murs.
  • Le jointoiement du dernier rang de pierres pour assurer la stabilisation permanente et colmatage des fissures en façades.
  • L’évacuation des gravats qui se sont accumulés au fond de la tour.

Le lieu et son histoire : la tour de Joyeuse

Situé en Ardèche méridionale, Montréal "Mons régalis", (mont royal) est un bourg d’origine castral établi sur les contreforts sud du massif du Tanargue dont la première mention date de 1165. A la fin du Moyen Âge, Montréal fait partie de la couronne de castrum entourant Largentière avec Brison, Chassiers, Vinezac, Uzer et Tauriers formant une ceinture de protection des mines d’argent de Largentière. Jusqu'au XVIIIe siècle, se dressaient au centre du village trois hauts donjons de 18 à 27 m de haut servant de tour de défense : la première, tour du Château, la seconde appelée en 1603 tour rompue (car en ruine) et la troisième la tour de Joyeuse située en dessous de l'église. A ce jour, seules deux tours subsistent. En 1727 la seconde tour est abattue et ses pierres serviront à la construction de la coupole de l’église et de la chapelle des Pénitents en 1819 ainsi qu’à de nombreuses habitations du village.

La tour de Joyeuse, inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques est de plan quadrangulaire. La taille des bossages sur certaines parties de la tour laisse penser à une réfection des parements au XIVe siècle. Effectivement, le castrum de Montréal passe alors aux mains de la puissante famille de Balazuc, famille qui renforce alors le système défensif du castrum. La tour se trouve précisément au-dessus de l’endroit où subsistent quelques vestiges de la porte principale des remparts du castrum. Bien qu’arasée, elle est encore conservée sur 22m de hauteur pour 3 niveaux. L’épaisseur de ses murs est de 2,30m. Les deux tiers supérieurs de la tour sont en appareil à bossage alors que le tiers inférieur est un mélange d’appareil lisse et d’appareil à bossage. La tour est percée respectivement au premier et au second étage par deux portes étroites couvertes d’un arc brisé en tiers-point. Le bâtiment présente de nombreuses traces d’ancrage de poutres dont deux alignements de trous carrés sur la façade nord situés à environ 3 mètres de haut. De plus, une voûte unique dont ne subsiste que la naissance se trouvait au sommet de la tour. L’intérieur est vide : le sol jonché de gravas et de pierres tombées des murs. La commune de Montréal en est aujourd’hui le propriétaire.

La commune considère comme essentielle la restauration de la Tour de Joyeuse car ce projet est un outil de développement touristique d’autant que l’histoire de cette tour et celle du territoire ardéchois sont étroitement liées. Merci à tous pour votre participation.

Bernard Chaniol, Maire de Montréal

L’association Patrimoine de Montréal créée en 2018 a pour but de collecter des fonds publics et privés afin d’aider la municipalité à restaurer la Tour de Joyeuse. Un partenariat avec la Fondation du Patrimoine permet la défiscalisation des dons. Merci à tous pour votre générosité.

E. Blachère, Président de l'association Patrimoine de Montréal

La commune considère comme essentielle la restauration de la Tour de Joyeuse car ce projet est un outil de développement touristique d’autant que l’histoire de cette tour et celle du territoire ardéchois sont étroitement liées. Merci à tous pour votre participation.

Bernard Chaniol, Maire de Montréal

L’association Patrimoine de Montréal créée en 2018 a pour but de collecter des fonds publics et privés afin d’aider la municipalité à restaurer la Tour de Joyeuse. Un partenariat avec la Fondation du Patrimoine permet la défiscalisation des dons. Merci à tous pour votre générosité.

E. Blachère, Président de l'association Patrimoine de Montréal

La mobilisation : une commune - l'association patrimoine de Montréal

La commune perçoit dans ce bien architectural une véritable opportunité de développer un projet touristique en lui redonnant sa place dans l’histoire de Montréal et du territoire, car on ne peut pas dissocier Montréal de l’histoire de ses communes voisines et du pays ardéchois. La commune a signé une convention de partenariat avec L’association « Patrimoine de Montréal » afin de l’aider dans ses démarches administratives et le suivi des différentes étapes de rénovation. Les aides sollicitées auprès de la DRAC, le Département, le Crédit Agricole et la Société de sauvegarde du patrimoine ancien de l’Ardèche, ont permis de mobiliser près de 53% de subventions. Néanmoins la somme restant à charge de la commune demeure élevée. C’est pourquoi la commune a décidé de lancer une campagne de souscription publique en partenariat avec la Fondation du Patrimoine. Tout don, même le plus modeste est important et significatif. Merci à toutes celles et ceux qui feront un geste de soutien à ce projet.

Partager ce projet
Mise à jour le 11/03/2024

Vos contreparties

Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

    Pour 10€

    checkmarkSvgCourrier de remerciement avec magnet

    Pour 100€

    checkmarkSvgcontreparties précédentes + mention sur support de communication et invitation à l'inauguration

    Pour 500€

    checkmarkSvgcontreparties précédentes + mention sur la bâche

    Pour 5000€

    checkmarkSvgcontreparties précédentes + plaque donateur sur sites ainsi qu'une journée de visite et restaurant

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org