S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

Vivier de L'Abbaye D'Aubazine

Situé au cœur d’un village à flanc de colline, à mi-chemin entre Tulle et Brive-la-Gaillarde, le vivier de l’abbaye d’Aubazine a aujourd’hui besoin d’être rénové en urgence.

Abbaye
Vivier de L'Abbaye D'Aubazine
missionBernSvg

© Chapelle Notre-Dame des Affligés à Champougny

pinMapSvgAUBAZINES - Corrèze
50 719
45 000

112%

155 719

Définition des montants

Collecte terminée
Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
Partager ce projet

Restaurer un ouvrage hydraulique du XIIème siècle.

Soutenez la remise en fonctionnement du vivier de l’abbaye d’Aubazine, un ouvrage hydraulique du XIIème siècle classé monument historique depuis 1988, à l’image de l’ensemble architectural auquel il appartient. Alimenté par le canal des Moines lui-même remarquable, ce vivier menace de s’écrouler et d’entraîner dans sa chute une partie du domaine de l’abbaye. Lacéré par de multiples fissures, il est, qui plus est, totalement envahi par la vase et la végétation. Quant à l’écluse permettant normalement de réguler le débit de l’eau vers les moulins, elle est rouillée et complètement hors service.

Après diverses investigations archéologiques, les travaux consisteront dans un premier temps à remettre en état une partie du canal qui alimente ce vivier. Viendra ensuite la stabilisation des murs de soutènement du vivier, pour finir par sa restauration en elle-même. Il pourra ainsi recouvrer sa fonction originelle, à savoir accueillir l’eau du canal des Moines pour permettre l’irrigation des pâturages en contrebas.

  • Mai 2020

    Création de l'association ASABBAU

  • Août 2020

    Sélectionné comme projet de maillage corrézien 2020 par la Mission patrimoine portée par Stéphane Bern

  • Septembre 2020

    Lancement de la collecte

  • Avril 2021

    Relevé photogrammétrique du site

  • Avril 2022

    Début des travaux

  • Décembre 2022

    Fin prévue des travaux

Un témoignage de la maîtrise hydraulique des cisterciens.

Fondée en 1142 et affiliée à l’ordre cistercien en 1147, l’abbaye d’Aubazine acquiert rapidement une notoriété importante. Afin d’organiser davantage sa vie communautaire, deux monastères sont construits, un féminin et un masculin, suivant les préceptes de l’ordre cistercien. Les moines devant vivre de leur travail et se nourrir de poissons, un important vivier est alors édifié en même temps que le canal des Moines pour l’alimenter. S’étirant sur presque trois kilomètres, tantôt creusé dans la roche, tantôt construit en encorbellement, ce canal court depuis sa prise d’eau sur le ruisseau du Coyroux. Il desservait le vivier, plusieurs moulins et les pâturages, tout en apportant l’eau courante au monastère.

Le patrimoine est fait certes de vieilles pierres, de vitraux… mais le patrimoine, c'est aussi notre culture, notre passé, notre façon d'être, notre spiritualité.

Alain SOULARUE, délégué régional de la Fondation du patrimoine en Limousin

Beaucoup de végétation a poussé, ce n'est plus un vivier, c'est une forêt.

Christine Guittonneau, présidente de l’association ASABBAU

Le patrimoine est fait certes de vieilles pierres, de vitraux… mais le patrimoine, c'est aussi notre culture, notre passé, notre façon d'être, notre spiritualité.

Alain SOULARUE, délégué régional de la Fondation du patrimoine en Limousin

Beaucoup de végétation a poussé, ce n'est plus un vivier, c'est une forêt.

Christine Guittonneau, présidente de l’association ASABBAU

Un territoire rural soudé autour du projet.

Malgré les subventions publiques attendues, la part complémentaire à trouver reste hors de proportion pour l'association qui porte cette opération. C’est pourquoi une collecte a été lancée par l'ASABBAU avec la Fondation du patrimoine. La restauration du vivier permettra sa remise en eau avec poissons, améliorant ainsi l’expérience des visiteurs de l’abbaye. Le vivier pourra par ailleurs retrouver sa vocation première, à savoir irriguer les pâturages en contrebas et abreuver le bétail. Permettons-nous, ensemble, de transmettre notre patrimoine aux générations futures. Tout don, même le plus modeste, est important et significatif. Par avance un très grand merci pour votre soutien à la sauvegarde de notre patrimoine architectural et culturel.

Les partenaires

Fontaine de la Jacquette
BANCS DE L'ÉGLISE DE CONCRESSAULT
BANCS DE L'ÉGLISE DE CONCRESSAULT
Partager ce projet
Mise à jour le 14/11/2023
missionBernSvg

La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

Découvrir la Mission Patrimoine

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org