• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Chapelle du château de Greuille à Sassierges-Saint-Germain

    Grâce à d’importants travaux de restauration, la chapelle du château de Greuille à Sassierges-Saint-Germain peut continuer à traverser le temps

    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    Chapelle du château de Greuille à Sassierges-Saint-Germain
    missionBernSvg
    pinMapSvgSassièrges-Saint-Germain
    57 593
    57 593
    missionbern.fr
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : sauver une chapelle en ruine

    Sassierges-Saint-Germain est une charmante commune située à l’Est du département de l’Indre dans la Région Centre-Val de Loire. Le château de Greuille se trouver à 20 km à l’Est du château de la motte où l’on peut contempler les vestiges d’une motte féodal. La chapelle, totalement prise par la végétation qui l’étouffait, était quasiment en état de ruine. Les nouveaux propriétaires l’ont retirée. La toiture était inexistante sur une partie et largement dégradée sur l’autre. Cela a entraîné la dégradation de la charpente et des lambris. Les fenêtres et vitraux avaient disparu et le bâtiment souffrait des infiltrations d’air et d’eau.

    Les travaux réalisés ont donc permis :

    • la consolidation des murs ;
    • le ravalement de façades ;
    • la reprise de la charpente et de la toiture ;
    • la restauration des vitraux.

    Le lieu et son histoire : une chapelle du XVIIIe siècle

    Il est fait référence au fief de Greuille dès 1292. Sous le règne d’Henri IV, il s'agissait d'une petite maison forte entourée de fossés, dont il subsiste les pavillons d'entrée et les douves.

    Le château fut acquis en 1699 par la famille du Général Bertrand, fidèle de Napoléon et figure emblématique de Châteauroux. A la fin du XIXe siècle, la photographe Jenny de Vasson y passera une partie de sa jeunesse.

    Du château dépend l'ancienne chapelle, qui fut bénie en 1744. Elle est un témoignage emblématique et typique des chapelles berrichonnes avec une avancée couverte, appelée caquetoire, qui permettait aux paroissiens de discuter à l'abri à la sortie de l'office. C'est le cas de la chapelle de Nohant juste devant la maison de George Sand.

    La mobilisation : un territoire soudé

    Chère aux habitants qui peuvent y accéder, la chapelle était l’objet de toutes les préoccupations étant donné son état de dégradation important. L’intervention de la Mission Bern a permis de contribuer à la restauration de cet édifice religieux remarquable, notamment par le caquetoire que l’on retrouve sur le porche d’entrée. Cette restauration permet de sauver et préserver l'identité d’un de ces lieux qui accueillait les événements du quotidien des habitants du hameau.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 21/09/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous