• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Château de Glénay dans les Deux Sèvres

    Soutenez la restauration d'un château abandonné depuis 250 ans

    Château
    Fondation VMF
    Collecte en cours
    Château de Glénay dans les Deux Sèvres

    © Un château Pré-Renaissance

    pinMapSvgGLENAY - Deux-Sèvres
    1 593
    15 000

    10%

    1 593

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Une restauration dans les règles de l'art

    Avec l'aide du Plan de Relance du Ministère de la Culture, d'importants travaux dont le chantier est ouvert à la visite ont commencé en septembre 2021. Cette première phase consiste à restaurer la couverture du logis principal. Le château retrouvera son élégant toit en ardoises orné d'éléments en plomb.

    Les frères Durand ont pour objectif d'ouvrir un centre culturel qui permettra d'accueillir des artistes et des expositions. Ils s'inscrivent également dans une démarche de développement durable et écologique : ils souhaitent ouvrir un conservatoire des métiers du bâtiment afin de remettre à l'honneur des techniques ancestrales, applicables tant sur les monuments anciens que sur les constructions contemporaines.

    Un château pré-Renaissance

    Situé dans les Deux-Sèvres, entre Parthenay et Thouars, le château de Glénay est abandonné depuis près de 250 ans lorsque deux frères, Michel et Philippe Durand en tombent sous le charme et décident de le racheter en 2012. Classé au titre des Monuments historiques depuis 2000, ce château ayant appartenu à d'illustres familles poitevines est un témoignage de l'architecture pré-Renaissance. En 1607, le château est acquis par un proche de Henri IV, époux de la sœur de du cardinal de Richelieu qui y fit plusieurs séjours. Le château reste la propriété des ducs de Richelieu jusqu'à la Révolution. Il semble que ce soit le maréchal de Richelieu qui soit à l'origine du démontage méthodique de la couverture et des planchers du logis qui auraient été réemployés au château de Richelieu . Au XIXe siècle, le château abandonné n'est plus qu'une carcasse vide envahie par la végétation, tandis que les communs sont transformés en bâtiments agricoles et en logements pour les fermiers.

    Les partenaires

    Eglise de Boiscommun
    Partager ce projet
    Mise à jour le 06/12/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 850 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Vous aimerez aussi

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact