• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Communs du domaine de Vert-Mont à Reuil-Malmaison

    Réhabiliter le domaine de Vert-Mont afin de lui permettre d'ouvrir ses portes et d'entamer une seconde étape dans la proposition de ses activités

    Domaine
    Projets de maillage Loto du patrimoine 2021
    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    Communs du domaine de Vert-Mont à Reuil-Malmaison
    missionBernSvg
    pinMapSvg Reuil-Malmaison
    missionbern.fr
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer l'intérieur et l'extérieur du domaine, aujourd'hui dans un état insalubre

    L’orangerie, le pavillon du cocher et les écuries sont en très mauvais état et menacent rapidement ruine si rien n’est fait rapidement, en particulier l’orangerie dont le toit est partiellement ouvert. Dans une première phase de remise en état, il est prévu de faire une mise hors d’eau et d’air (clos et couvert) de l'orangerie, des écuries et du pavillon du cocher pour permettre la conservation des structures. Suivra ensuite rapidement la rénovation intérieure du pavillon du cocher et des écuries. L'intérieur de l'orangerie sera ensuite restauré afin d’ouvrir le lieu.

    • 1er semestre 2022Début des travaux
    • Fin 2023Fin des travaux

    Le lieu et son histoire : le domaine de Vert-Mont, ancienne demeure de Gustave d’Eichthal construite au XIXe siècle

    C’est en 1855, au creux d’un vallon au charme magnétique, que Gustave d’Eichthal fonde le domaine de Vert-Mont. Cet intellectuel saint-simonien, scientifique et philosophe célèbre en son temps, y édifie sa maison de campagne, où il se retire pour réfléchir et écrire. À partir de 1857, il y ajoute des communs : une écurie pour 4 chevaux et le « pavillon du cocher ». Ce dernier est un très bel exemple du style pittoresque en vogue au Second Empire. En 1867, Vert-Mont est acquis par Victor Delacroix, directeur d'un grand magasin parisien, qui embellit le domaine. L’écurie est agrandie et une orangerie, délicat pavillon d’agrément, créée. Largement éclairée par des baies vitrées en bois et métal, elle dissimule son toit en zinc derrière une balustrade ajourée ornée de vases Médicis.

    Par la suite, Vert-Mont a toujours exercé un attrait sur des personnalités hors du commun. Edward Tuck et Julia Stell, grands philanthropes américains francophiles, en font leur résidence secondaire en 1898. La mort d’Edward en 1938 signe le début de sa dégradation. Vert- Mont est donné en 1992 à la Fondation Tuck qui perpétue la volonté d’E. Tuck d’en faire un lieu de rencontres scientifiques. Le château est alors partiellement restauré de 1994 à 2008.

    La mobilisation : réhabiliter afin de lui permettre de reprendre ses activités

    Fondée en 1992, la Fondation Tuck, reconnue d'utilité publique, a pour mission principale de développer la coopération internationale en matière d'enseignement et recherche dans les domaines de l'énergie et du développement durable. La restauration des communs permettra d’accueillir en résidence des étudiants et chercheurs durant les formations dispensées dans le château, d’offrir de nouvelles capacités d’accueil pour des manifestations privées et d’accueillir le public à l’occasion de manifestations culturelles dédiées.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 06/09/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous