• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    LA CÔTE DU PAL A MONTPEZAT-SOUS-BAUZON

    Aidez à la protection de cette voie antique !

    Site archéologique
    Voie
    Collecte en cours
    LA CÔTE DU PAL A MONTPEZAT-SOUS-BAUZON

    © calade de la côte de Pal - Commune de Montpezat-sous-Bauzon

    pinMapSvgMONTPEZAT SOUS BAUZON
    4 380
    13 390

    32%

    4 380

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet

    La Côte du Pal est une ancienne route pavée, située à Montpezat-sous-Bauzon dans les Hautes Cévennes d’Ardèche. Elle permettait de franchir le talus cévenol, en passant de 600 à 1200 mètres d’altitude en 6 kilomètres. Cette calade est en fait le tronçon le plus raide de l’ancienne route Avignon-le Puy, très fréquentée par marchands et pèlerins au Moyen Age. Les hommes ont aménagé depuis l’Antiquité ces pentes abruptes et plusieurs tracés se sont succédé au cours des siècles dans les pentes qui dominent le bourg de Montpezat. Le dernier aménagement d’importance s’est déroulé sous la houlette des Etats du Languedoc, entre 1680 et 1720. Soutenue par des murs parfois monumentaux, la voie pavée est aujourd’hui fortement dégradée dans certaines portions du tracé, faute d’entretien fréquent. La mairie de Montpezat a donc décidé de restaurer ce monument original, de le mettre en valeur, dans le cadre de l’aménagement touristique de ses « Chemins de l’histoire ». Les travaux visent à remonter certains murs de soutènement de la route ainsi que de rénover son pavé, durement endommagé sur de nombreux tronçons. Les travaux, d’un montant de 64 390 € se dérouleront en plusieurs campagnes, dès l’automne 2022, pour les interventions les plus urgentes.

    Le lieu et son histoire

    Au pied du talus cévenol, Montpezat est un bourg routier qui a toujours favorisé les échanges commerciaux et la complémentarité des ressources entre les montagnes d’Auvergne et la vallée du Rhône. Au carrefour de trois routes qui se dirigeaient vers le Velay, le Gévaudan et le bas Vivarais, le bourg développa des activités artisanales en lien avec la tannerie, la coutellerie et le textile. Un important péage est installé au pied et au sommet de la Côte du Pal, source d’importants revenus pour la famille seigneuriale de Montlaur. D’innombrables caravanes de mulets, chargés de marchandises, transitaient par Montpezat. Seuls les mulets pouvaient emprunter la Côte du Pal, étroite et raide. Pour favoriser le transit par charrettes, la Côte est réaménagée à la fin du XVIIème siècle et portée à une largeur de quatre mètres environ, serpentant dans les châtaigneraies puis dans une forêt de hêtres. Une tradition tenace relate le passage de Jules César par la montagne du Pal, avant se rendre à Gergovie. La Côte du Pal est située à proximité du Mont Gerbier des Joncs et des sources de la Loire.

    La mobilisation

    L’ambition de la commune de Montpezat-sous-Bauzon est de restaurer et mettre en valeur la Côte du Pal. Un aménagement pédagogique du tracé est envisagé, avec une mise en valeur du patrimoine géologique (5 anciens volcans), historique, botanique et ethnologique de la zone concernée. La Côte du Pal sera reliée aux réseaux de chemin et Grande Randonnée qui passent à proximité. Des visites guidées seront organisées pour faire découvrir ce patrimoine d’exception. Les associations de défense du patrimoine local mais aussi les habitants de Montpezat sont mobilisés pour soutenir le projet, présenté lors de réunions publiques. Elips, association spécialisée dans la restauration des murets en pierres sèches et des chemins pavés, a réalisé un diagnostic détaillé de la partie la plus sensible de la Côte du Pal. Des zones d’intervention d’urgence absolue ont été mises en évidence et nécessitent des actions rapides dès 2022. Il conviendra de reconstruire de grands murs de soutènement, de reprendre et nettoyer des tronçons de voie pavée et de débroussailler les abords du chemin. A partir de 2023, d’autres travaux urgents devront être entrepris sur des tronçons qui ont été identifiés. Un entretien annuel sera ensuite nécessaire pour prévenir des dégradations des murs de soutènement et des pavés de la Côte. Ces interventions permettront de transmettre les savoir-faire liés aux murs en pierres sèches et calades traditionnelles, au travers de stages d’apprentissage et de chantiers participatifs.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 27/09/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact