ÉGLISE SAINT BLAISE A LA CHAPELLE DU BARD

Pour mieux appréhender l'ampleur de l'église Saint Blaise de La Chapelle du Bard ainsi que sa richesse mobilière mais aussi le volume de travaux que nécessite cet édifice, quittons la commune actuelle et ses 600 habitants et transposons-nous deux siècles en arrière lors de sa construction dans le premier quart du XIXème siècle.

Ce sanctuaire est dédié à Saint Blaise, protecteur des troupeaux et des enfants durement touchés en bas âge et emportés par la diphtérie et le croup. La paroisse est forte de 1378 habitants, essentiellement des agriculteurs, forgerons, taillandiers, mais aussi douaniers et soldats stationnés sur la frontière avec les Etats de Savoie Piémont Sardaigne. Le rattachement de la Savoie à la France en L860 puis les pertes de la Première Guerre mondiale marqueront le début du déclin progressif de cette commune de montagne. En 1980, nous n'étions plus que 280 Chapelains.

Dès le Xème siècle, dans cette partie du massif de Belledonne, on cite l'existence de "capella de Barro". La Chapelle du Bard était née. ll n'est pas faux d'imaginer une succession de chapelles et d'églises en bois, sujettes à l'incendie et n'ayant laissé aucune trace jusqu'au XVIème siècle où elles seront remplacées par des églises en pierre et tuf. En 1827, on assiste à la construction de l'église actuelle avec la récupération des matériaux des anciens sanctuaires - au moins deux - dont seuls subsistent l'imposant clocher excentré mais aussi le chceur plus récent et non orienté. Transféré hors du village de La Chapelle, le cimetière cède pour partie la place à la nef et à l'actuelle place de l'église. 1829, c'est l'achat de la chaire, des stalles et du confessionnal en bois de noyer. En 1844, on rajoute la sacristie et trois ans après, on surélève le clocher pour accueillir une nouvelle cloche. En 1858, c'est la construction du presbytère et en 1.876, l'acquisition par souscription de l'autel en marbre blanc d'ltalie et en pierre de l'Echaillon. En 1894, achat d'une cloche de 1 400 kg aux établissements PACCARD d'Annecy. En 1970, on assistera à la dernière rénovation digne de ce nom avec la réfection du toit du clocher.

Nous refusons que notre église soit interdite au culte, même provisoirement, et à des représentations profanes de musique et de chants en raison de l'accentuation quotidienne de son délabrement : une couverture de tuiles devenues poreuses, des plafonds tâchés et où à un endroit au moins on aperçoit déjà le ciel, des peintures et fresques murales marquées par des infiltrations et par des remontées capillaires jusqu'à deux mètres de hauteur, des vitraux tous impactés, un circuit électrique d'un autre âge et un chauffage au gaz aussi désuet que dangereux, de multiples fissures.

ll est impensable que notre commune se retrouve sans église, à plus forte raison lorsqu'elle se nomme depuis 10 siècles La Chapelle du Bard et est l'identité de ce territoire de 3000 hectares s'étageant de 343 à 2561m d'altitude. Seuls nous ne pouvons pas réaliser notre projet.

Médias

Nature des travaux

Les travaux porteront sur :

  • La réfection complète de la couverture et d'éléments de charpente 
  • Restauration des murs extérieurs et intérieurs
  • Mise en peinture de la nef et du choeur 
  • Reprise de l'ensemble des vitraux
  • Restauration et protection du mobilier 

Vocation du site

C'est avec l'aide de l'Etat, des Collectivités Territoriales mais aussi avec Votre Soutien que nous redonnerons vie à l'église Saint Blaise et la restituerons, après un semestre de travaux de cinq corps de métiers du bâtiment, au Culte catholique affectataire, aux chorales et pianistes, au Public. Mais le projet ne s'arrête pas là et déjà, nous projetons, avec le Syndicat des Energies du Département de I'lsère, une mise en lumière extérieure qui parachèvera cette rénovation et rendra à l'église Saint Blaise toute sa majesté passée.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine