• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu

Grange de l'Isle de Saint-Michel-sur-Loire à Coteaux-sur-Loire

En état périlleux, la grange de l'Isle de Saint-Michel-sur-Loire veut retrouver sa beauté et une activité

Grange
Loto du patrimoine
Grange
missionBernSvg

© © M. Jabot

pinMapSvg Saint-Michel-sur-Loire
113 000
113 000
missionbern.fr
Partager ce projet

Le projet : réhabiliter la grange de l'Isle de Saint-Michel-sur-Loire, patrimoine culturel français

La grange a servi de remise et d’étable jusqu’en 1960. Non entretenue, la toiture s’est dégradée à partir de 1970 jusqu’à la disparition complète en 1985 de la charpente et de sa couverture d’ardoises. La végétation d’arbres et de lierre a envahi la ruine. Des opérations de nettoyage bénévoles en 2017 et 2018 ont dégagé les façades et abords de la végétation. Bien que les murs restent remarquablement solides, sans fissures, les rives souffrent des intempéries et nécessitent une intervention. Les rondelis des pignons sont à reprendre et la pointe du pignon Sud s’est écroulée d’un mètre, avec une fenêtre et une ligne de boulins. La protection des rives des murs gouttereaux et pignons est urgente, ainsi que la consolidation des jambages de portes.

La grange de l'Isle est un relais significatif pour le projet de la Loire à vélo à créer sur la rive droite entre Langeais et Coteaux-sur-Loire. Un projet est en outre à l'étude pour restaurer le lien avec l’activité batelière en remettant en eau le bras de Loire entre l’île Bertrand face à Bréhemont sur l’autre rive et Saint-Michel jusqu’à Planchoury. La grange dressée sur un monticule relativement élevé et hors des crues ordinaires, pourrait devenir une « maison de la Loire », abriter des objets en rapport avec la batellerie et accueillir en été des expositions.

  • Juillet 2021

    Début des travaux

  • Juillet 2023

    Fin des travaux

Le lieu et son histoire : la grange de l'Isle de Saint-Michel-sur-Loire au XVe siècle

La grange de l’Isle pourrait être le poste de péage du seigneur de Saint-Michel. Une lettre de Charles VII de 1427 signale les exactions des péagers de Jehan seigneur de Bueil et de Saint- Michau-sur-Loire. Les édits royaux se multiplient à partir de cette date, un arrêt de 1557 confirme les droit et tarif sur denrées et précise « l’obligation faite au seigneur de Saint- Michel levant le péage de nettoyer les passes ensablées et de baliser le chenal navigable ». La grange faisait partie de la terre de Planchoury achetée en 1719. Le propriétaire de Planchoury vend en 1900 la parcelle de pré et de terre avec la grange.

La mobilisation : restaurer la grange de l'Isle de Saint-Michel-sur-Loire et lui redonner une activité

Un projet est en outre à l'étude pour restaurer le lien avec l’activité batelière en remettant en eau le bras de Loire entre l’île Bertrand face à Bréhemont sur l’autre rive et Saint-Michel jusqu’à Planchoury. La grange dressée sur un monticule relativement élevé et hors des crues ordinaires, pourrait devenir une « maison de la Loire », abriter des objets en rapport avec la batellerie et accueillir en été des expositions.

Partager ce projet
Mise à jour le 10/05/2022
missionBernSvg

La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

Découvrir la Mission Patrimoine

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Où nous trouver ?

Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

La Fondation près de chez vous

Besoin d'aide ?

Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

Foire aux questionsFormulaire de contact