S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

Le pont aux boules d'or du domaine de Méréville par Othoniel

Réhabiliter le pont aux boules d’or du domaine de Méréville pour restituer l’histoire du lieu

Pont
Le pont aux boules d’or du domaine de Méréville

© Othoniel

pinMapSvgMEREVILLE - Essonne
54 389
400 000

13%

157 789

Définition des montants

Collecte terminée
Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
Partager ce projet

Le projet : Faire revivre le pont aux boules d’or

Soutenez le projet du pont aux boules d’or du domaine départemental de Méréville situé dans le sud de l’Essonne, à proximité du Parc Naturel Régional du Gâtinais français. La passerelle actuelle, en fonte, fait l’objet d’une restauration et sera déplacée dans le potager. À sa place, entre les deux bassins d’eau restaurés, une œuvre contemporaine viendra sublimer les lieux, signée par Jean-Michel Othoniel. L’artiste de renommée internationale a ainsi imaginé pour le Département de l’Essonne un nouveau pont aux boules d’or, inspiré de l’œuvre de Bélanger, l’architecte paysagiste du lieu, pour « embrasser toute son histoire », mais en mêlant le bois et le métal et en l’ornant à nouveau des perles et anneaux d’or disparus et de quelque... 3 000 autres perles miroirs ! Grâce à vos dons, le lieu retrouvera l’œuvre paysagère du XVIIIe siècle.

  • Attribution du label « Jardin remarquable » par le Ministère de la culture

    Septembre 2019

  • Dépose du pont métallique que le Département restaure et qui sera remplacé par l’œuvre de Jean-Michel Othoniel

    Juillet 2020

  • Lancement de la souscription publique

Le lieu et son histoire : Un pont aux destins multiples

Classé Monument historique, labellisé Jardin Remarquable en 2019, le Domaine de Méréville s’apprécie comme l’un des plus remarquables de jardins pittoresques réalisés à la fin du 18e siècle. Dans un jardin anglo-chinois, l’eau de la Juine est détournée afin de dévoiler méandres, îles, lacs et cascades au détour des fabriques et autres enrochements artificiels. Parmi ces fabriques, le Pont aux boules d’or, une passerelle aux destins multiples. Le pont aux boules d’or, passerelle en bois réalisée en 1784 dans le goût chinois, doit son nom aux boules dorées qui ornaient jadis les piliers à ses extrémités. L’ouvrage, situé au cœur du parc, entre le château et les miroirs d’eau, a été déplacé plusieurs fois, puis remplacé au XIXe siècle par une passerelle en fonte.

Domaine de Méréville

On gravit un col, on traverse des ponts périlleux, on s’abrite dans des grottes naturelles…le paysage de Méréville conserve l’air étrange et troublant d’un lieu à l’écart du monde.

Gabriel Wick, historien des jardins et mécène du domaine

[...] Il était important pour moi dans ce projet que cette création reprenne la forme du pont originel, afin que les marcheurs d’aujourd’hui puissent retrouver le sentiment de ceux d’autrefois en empruntant la passerelle.

Jean-Michel Othoniel, artiste et créateur de l’ouvrage

C’est un site d’une rare beauté. J’ai voulu partager l’émotion ressentie et que tout visiteur éprouve face à cet ensemble paysager. Depuis plus de 200 ans, il est une invitation à la rêverie et à la poétique d’une nature fantasmée.

Catherine Deneuve, marraine du domaine de Méréville

On gravit un col, on traverse des ponts périlleux, on s’abrite dans des grottes naturelles…le paysage de Méréville conserve l’air étrange et troublant d’un lieu à l’écart du monde.

Gabriel Wick, historien des jardins et mécène du domaine

[...] Il était important pour moi dans ce projet que cette création reprenne la forme du pont originel, afin que les marcheurs d’aujourd’hui puissent retrouver le sentiment de ceux d’autrefois en empruntant la passerelle.

Jean-Michel Othoniel, artiste et créateur de l’ouvrage

C’est un site d’une rare beauté. J’ai voulu partager l’émotion ressentie et que tout visiteur éprouve face à cet ensemble paysager. Depuis plus de 200 ans, il est une invitation à la rêverie et à la poétique d’une nature fantasmée.

Catherine Deneuve, marraine du domaine de Méréville

On gravit un col, on traverse des ponts périlleux, on s’abrite dans des grottes naturelles…le paysage de Méréville conserve l’air étrange et troublant d’un lieu à l’écart du monde.

Gabriel Wick, historien des jardins et mécène du domaine

La mobilisation : Une commune et une association soudées autour du projet

A l’initiative du maire de la commune, « les amis de Méréville » accompagnent le Département dans sa démarche de restauration et de mise en valeur du domaine de Méréville. Parrainé par Catherine Deneuve, ce projet contribue à la restauration d'un site d’exception.

Le chantier du pont dessiné par M. Othoniel, réalisé sur mesure, représentera un chantier-école pour les compagnons. La dorure des perles et des anneaux sera effectuée par un doreur historique reconnu, les ateliers Gohard, qui a exercé son talent pour la dorure de l’Opéra Garnier ou la restauration du Dôme des Invalides. La restauration permettra un meilleur rayonnement du lieu grâce à l’œuvre de M. Othoniel et de le faire découvrir aux touristes étrangers grâce aux conférences organisés notamment par la French Heritage Society.

Pont aux boules d'or
Pont boules d'or
Pont aux boules d'or
Pont boules d'or

Les partenaires

Domaine de Méréville

Église de l’Assomption de Laréole © Fondation du Patrimoine
Eglise paroissiale
Partager ce projet
Mise à jour le 14/02/2024

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org