S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Voiture Torpédo Sigma 1916 de l’aviateur Georges Guynemer

La restauration et la remise en état de marche de la voiture d'un héros de guerre

Voiture Torpédo Sigma 1916 de l’aviateur Georges Guynemer

© J. Martin-Pariset

pinMapSvgCOMPIEGNE - Oise
40 000
Partager ce projet

Le projet : restituer l’allure de la voiture Torpédo Sigma de l’aviateur Georges Guynemer et la remettre en usage

Cette voiture emblématique Torpédo Sigma, ayant appartenu à l’aviateur compiégnois Capitaine Georges Guynemer et exposée au Musée National de la Voiture au Château de Compiègne, a besoin d’aide.

Le projet est de la restaurer entièrement, notamment la carrosserie, la peinture et les organes mécaniques, et ainsi retrouver son état d’origine. Il vise également sa remise en état d’usage, ce qui ferait d’elle la première voiture automobile ancienne et exposée roulante.

Le Musée National de la Voiture de Compiègne souhaite mener ce projet exceptionnel et original à bien, pour rendre hommage à cette incroyable voiture ainsi qu’à son extraordinaire propriétaire.

  • 11 octobre 1937

    Don de la voiture au Musée national de la Voiture par Mme Guynemer, mère de Georges Guynemer

  • 2019

    Lauréate du Grand Prix Auto Motul-Fondation et début des travaux de restauration

  • Novembre 2022

    Aide complémentaire du Groupe Motul

  • Janvier-Février 2023

    Fin des travaux et exposition au Salon Rétromobile à Paris

Un modèle rare, précieux et emblématique des années 1900

Donnée au Musée National de la Voiture en 1937, par la mère de Georges Guynemer, la voiture Torpédo Sigma de 1916 est une voiture décapotable, dotée d’une seule portière à l’avant et d’un pare-brise, sans vitrages latéraux. Le terme "torpédo" annonce l'aérodynamisme recherché par le dessin de la carrosserie et annonce les voitures de l'après-guerre. C’est un véritable symbole de l’évolution de la modernité automobile en France dans les années 1910.

La Torpédo a appartenu à l'aviateur Georges Guynemer, un des pilotes de guerre les plus renommés de la Première Guerre mondiale, affichant quelques 54 victoires homologuées à son palmarès aérien. Originaire de Compiègne, véritable héros de la Première Guerre mondiale, il arrive à obtenir du ministère de la guerre, en 1916, une autorisation spéciale pour la construction de cette torpédo de deux places, alors que les usines françaises fonctionnent exclusivement pour la guerre.

Construite par la célèbre société Automobiles Sigma, cette voiture comprend un moteur à quatre cylindres de la marque Ballot, qui fabriquait également des moteurs pour avion. La carrosserie est signée "carrosserie universelle breveté P. Valéry, rue Chauveau 7, Neuilly-sur-Seine". Elle possède encore son immatriculation ancienne, 3423Y3.

Outre son propriétaire prestigieux, cette torpédo est représentative à la fois de l'organisation de la construction automobile en France à la fin des années 1910, encore proche de celle de l'hippomobile (carrossier, constructeur, fabricant de moteurs) et de l'évolution des formes de la carrosserie vers une modernité et une recherche de vitesse toujours plus grande. Ce véhicule est aussi symbolique de la modernité d'un homme, qui s'est passionné pour l'aviation naissante et embrasser la nouveauté automobile.

C'est la première restauration d'un véhicule menée à bien par le musée depuis 1934. Cette Sigma 8 HP de 1916 est emblématique, par sa forme torpédo qui annonce le style de l'après Première Guerre, et par le fait que Georges Guynemer a passé son enfance à Compiègne

Rodolphe Rapetti, directeur du Musée national de la Voiture de Compiègne.

La mobilisation

Le Musée National de la Voiture fait preuve d’une mobilisation dévouée et passionnée pour la restauration et la remise en usage de cette incroyable voiture sportive du début du XXe siècle. Ce véhicule bénéficie également du soutien de Motul dans le cadre de son mécénat en faveur de la Fondation du Patrimoine, car elle est lauréate du Grand Prix Auto Motul-Fondation en 2019 qui lui accorde une aide 20 000 €, et qui renouvelle ce prix en 2022 par une dotation complémentaire.

Elle sera exposée au salon Rétromobile qui se déroulera du 1er au 5 février 2023.

Les partenaires

Partager ce projet
Mise à jour le 07/03/2023

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org