• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Restauration du réseau hydrographique de l'Ile d'Yeu

    Préserver la biodiversité et entretenir les paysages insulaires afin de répondre aux besoins agricoles et aux enjeux écologiques

    Collecte en cours
    Restauration du réseau hydrographique de l'Ile d'Yeu

    © CDA de l'Ile d'Yeu

    pinMapSvgL'ILE D'YEU
    950
    100 000
    950

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer le réseau hydrographique de l'île

    Située au sud de l'Ile d’Yeu, entre la pointe du But et la pointe des Corbeaux, la côte sauvage est protégée au titre des Espaces Naturels Sensibles. Ce territoire comporte un enjeu fort de préservation et d’entretien des paysages.

    Les agriculteurs contribuent à cet entretien par leurs pratiques : pâturage, ouverture, remise en culture. Ainsi, ils agissent avec des moyens écologiques pour développer des activités productives, génératrices d’emplois et de produits alimentaires locaux pour nourrir la population, tout en valorisant le patrimoine naturel de l’île.

    Malheureusement, aujourd’hui, l’agriculture islaise est grandement dépendante des approvisionnements en eau potable du continent. La déprise agricole qu'a subi l'île aux XIXème et XXème siècles, a conduit à un fort taux d’enfrichement et donc à une limitation de la biodiversité et une disparition de certaines zones humides.

    L’objectif du projet est de restaurer le réseau hydrographique historique et les aménagements agricoles (défrichage, curage et étanchéification des mares, création de fossés...) et de l'adapter aux besoins actuels des agriculteurs insulaires, tout en prenant en considération la biodiversité et la géologie de l'île.

    A terme, il s’agit aussi de répondre aux enjeux climatiques et environnementaux en réhabilitant un outil traditionnel, le réseau hydrographique.

    • XIXème siècle

      Début de la déprise agricole

    • Automne 2022

      Début des travaux

    • Fin 2024

      Fin prévisionnelle des travaux

    Le lieu et son histoire : une île au passé agricole fort

    L’Ile d’Yeu était auparavant largement concernée par l’agriculture. Si l’on remonte aux statistiques agricoles de la fin du XIXème siècle, plus de 2000 hectares des 2300 hectares de l’île étaient consacrés à des usages agricoles (céréales, autres cultures, prairies naturelles et artificielles et jachères).

    Plus près de nous, nous trouvons encore des témoignages visuels et oraux de l’état des terres agricoles au lendemain de la seconde guerre mondiale, bien que la déprise ait déjà commencée. Tout un patrimoine est hérité de ce passé agricole : maillage de fossés et de mares, chemins creux en pierre, buses empierrées, parcelles terrassées pour les retenues d’eau, etc. Lorsque l’on se promène à travers la friche aujourd’hui, on redécouvre ces anciens réseaux, dont certains ouvrages témoignent de la vigueur des anciennes activités et du travail des générations passées.

    Aujourd’hui, les zones naturelles de l’île concernent principalement la côte sauvage, protégée à plusieurs titres (ENS, ZNIEFF I et II, site classé loi littoral), et les zones agricoles se concentrent dans des entités foncières à l’intérieur de l’île, de l’ordre de 272 hectares, soit environ un dixième de la surface de l’île.

    La mobilisation : un projet multi-partenariale aux enjeux écologiques, éducatives et sociales

    Le Comité de Développement de l’Agriculture (CDA) de l’Île d’Yeu est une association multi-partenariale qui porte le projet agricole de l’île. Elle comprend la Mairie, des associations locales comme Yeu Demain et le Collectif Agricole, la SCCI Terres Islaises, les agriculteurs et des citoyens.

    Le projet "Au f'île de l'eau" a pour objectif de répondre aux enjeux climatiques et environnementaux en réhabilitant un outil traditionnel, le réseau hydrographique.

    Ce projet s’inscrit également dans un volet éducatif et social. En effet, un partenariat entre le CDA, l’Université de Nantes et la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) de Vendée a notamment été mis en place pour la réalisation des inventaires de biodiversité. De plus, certains ouvrages seront également réhabilités dans le cadre de chantiers d’insertion ou en partenariat avec des entreprises locales ou spécialisées privilégiant la transmission des savoirs et l’insertion professionnelle.

    Enfin, ce projet va être valorisé auprès de grand public par la création d'un sentier de randonnée accompagné de panneaux explicatifs qui mettront en valeur le patrimoine naturel et les activités agricoles de l'Ile.

    Les partenaires

    Comité de Développement de l’Agriculture de l'Ile d'Yeu
    https://www.cda-yeu.com
    Mairie de l'Ile d'Yeu
    https://www.mairie.ile-yeu.fr
    Partager ce projet
    Mise à jour le 27/07/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    infoCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact