• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Ruines du chœur de l'Abbaye d'Ourscamp

    Une magnifique dentelle de pierres en ruine, symbole de l'architecture gothique, à sauver !

    Abbaye
    Ruine
    Projets départementaux Loto du patrimoine 2022
    Soutenus par Mission Bern
    Collecte en cours
    Ruines du chœur de l'Abbaye d'Ourscamp
    missionBernSvg

    © Fondation du patrimoine / MyPhotoAgency / Kevin Coquelet

    pinMapSvgCHIRY OURSCAMPS - Oise
    120
    150 000
    200 120

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les actualités
    2
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : préserver l'une des plus belles ruines romantiques de l'architecture gothique

    L’ancienne église abbatiale Notre-Dame d’Ourscamp est connue comme l’une des plus belles ruines romantiques de l’architecture gothique cistercienne, l’une des plus importantes d’Ile-de-France jusqu’à la Révolution française. Son chœur à ciel ouvert en est le symbole.

    L'impact sécurité du projet : le sauvetage de cette dentelle de pierres est urgent afin d’éviter son écroulement d’ici 1 an.

    La restauration des ruines du chœur aura des impacts majeurs dans trois domaines : cultuel avec le rétablissement d’offices au milieu des ruines (à la belle saison), culturel avec le redémarrage et le développement de l’organisation de concerts ainsi qu'un projet de son et lumière actuellement à l'étude, touristique avec le développement des visites, dont les ruines du chœur constituent le point d’orgue (3 000 visiteurs par an à ce jour).

    • 2019

      Chute de pierres conduisant à la mise en place d’un périmètre de sécurité

    • Juin 2022

      Lauréat "Impact culturel" au titre du Fonds Impact 2022 de la Fondation du patrimoine

    • Août 2022

      Lauréat départemental de la Mission Patrimoine 2022

    • 2ème semestre 2022

      Démarrage des travaux d'urgence

    • 2027

      Fin prévisionnelle des travaux

    Le lieu et son histoire : une dentelle de pierres à ciel ouvert du XIIIe siècle menacée d'effondrement

    En 1798, l'abbaye devient la propriété du financier Maximilien Radix de Sainte-Foix, qui transforme l’église en « ruines artificielles », en démolissant les voûtes de la nef et des bas-côtés. Au XIXe siècle et pendant plus d’un siècle, l’abbaye est reconvertie en site de production de velours et de coton. Elle est occupée depuis 1940 par la Congrégation religieuse des Serviteurs de Jésus et de Marie, qui en est propriétaire, et des travaux d'entretien sont réalisés régulièrement, pilotés par l’Association pour la Restauration de l’Abbaye d’Ourscamp (ARAO).

    En 2019, des pierres sont tombées du haut des voûtes, dans le choeur gothique de l'abbatiale. Cet incident a révélé un risque élevé de chute d’autres pierres instables et conduisant à la mise en place d’un périmètre de sécurité. Une étude a été commandée par la Congrégation et réalisée par des cabinets d’architectes, en collaboration avec des bureaux d'étude. Il est reconnu par ces professionnels que, si rien n’est fait dans les 12 mois à venir, cette « dentelle de pierres » risque de s’écrouler avec l’impossibilité de la remonter. Cette ruine serait alors perdue à jamais.

    Deux phases de travaux sont prévues : des interventions d’urgence, pour anticiper les prochaines chutes de pierres, avec sécurisation rapide et temporaire sur 3 zones identifiées comme instables dans l’état sanitaire, puis le projet de restauration en lui-même visant à assurer la stabilité et consolidation de la ruine.

    «
    Ces ruines ont quelque chose de mystérieux et de magique. Depuis plus de 40 ans, été comme hiver, je fréquente ces ruines, plantées en lisière de forêt au cœur d'un site classé monument historique, et c'est, à chaque rencontre, un émerveillement, un enchantement du regard en même temps qu'une forte émotion liée à la majesté de l'édifice et la profondeur de l'histoire dont elle rayonne.

    Hubert de Vésian, Président de l'ARAO

    »

    La mobilisation : une Congrégation et une association mobilisées pour sa sauvegarde et sa mise en valeur

    L’Association pour la Restauration de l’Abbaye d’Ourscamp (ARAO) est extrêmement mobilisée aux côtés de la Congrégation afin d'aider à la réhabilitation et la mise en valeur de ce patrimoine architectural et artistique phare du département qu'est l’Abbaye d’Ourscamp.

    Le projet de l'Abbaye d'Ourscamp a été récompensé pour son impact culturel et architectural par la Fondation du patrimoine au titre de son Fonds Impact en 2022.

    Les partenaires

    Sainte-lucie de Bocognano
    Conseil régional des Hauts-de-France
    https://www.hautsdefrance.fr
    Conseil Départemental de l'Oise
    http://www.oise.fr
    Direction Régionale des Affaires Culturelles des Hauts-de-France
    http://www.culturecommunication.gouv.fr
    Association pour la restauration de l'Abbaye d'Ourscamp (ARAO)
    https://www.ruinesduchoeur.org
    Partager ce projet
    Mise à jour le 19/09/2022
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact